• Accueil
  •  > 
  • L'hôtel Monsieur dans l’oeil du prince
Rejoignez Cyberarchi : 

L'hôtel Monsieur dans l’oeil du prince

Hotel Monsieur / photos Yvan Moreau : Copyright 2019

A deux pas des Mathurins, salle de spectacle où plane encore l'âme de Sacha Guitry, un nouvel hôtel vient de lever son rideau à Paris. Monsieur reprend tous les codes du théâtre, sous l’œil malicieux du prince de la décoration Vincent Bastie.

 
 
A+
 
a-
 

Le célèbre dramaturge Sacha Gutry se serait-il senti chez lui à l'hôtel Monsieur ? C'est en tout cas sa carrière et sa personnalité qui ont inspiré le décorateur Vincent Bastie pour la mise en scène de ce nouvel hôtel, non loin de la salle de spectacle des Mathurins.

Le lieu se veut comme un « théâtre d’élégance parisienne, avec des classiques du répertoire relevés de touches d’audace et de piquant ».

Le bâtiment au charme haussmannien abrite vingt-neuf chambres et deux suites, imaginées comme les différents tableaux qui composent une pièce de théâtre. Shakespeare n'a-t-il pas lui même dit en son temps : « Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. ».

Un décor dans chaque chambre

Chaque chambre apporte ainsi son lot de décors, où se joue une nouvelle histoire à chaque fois. Tout en sachant tenir leur rôle, bon sens contemporain et calme authentique donnent ici le ton. 

Aux « Premières Loges » frémit le rouge emblématique des salles de spectacle. Velours écarlate et fastueux sous les feux de la rampe, lumière tamisée pour attendre les trois coups : ces chambres sont aussi feutrées qu’une loge de comédien et aussi invitantes que les loges d’avant-scène.

Le thème « Paradis » est un clin d’œil aux places de théâtre éponymes : cette partie où les spectateurs étaient le plus en hauteur par rapport à la scène. De leur nuage, ici ils apprécient la poésie de tonalités claires et les moulures de gracieuse tournure. Ces chambres font l’éloge de la simplicité raffinée, à la lumière de reflets de cristal et d’éclat de panne de velours grisée.

En « Coup de Théâtre », c’est un trompe-l’œil d’effets scéniques qui s’implique. Les lignes graphiques des décors muraux créent un singulier effet de perspective : celle de chambres à de belle allure masculine. Le mix d’écossais Gun Club Check dénote le costume de scène d’un personnage principal inoubliable 

A l'avant-scène

Les Chambres « Avant Scène » interprètent une exquise intimité. Comme en confidence, la flanelle greige et les ganses de gros grain incarnat donnent le "la". S’allient à ce charme l’accord de parquet sombre et autres coquetteries d’étoffe jacquard. Jusqu’aux boutons de porte délicats, le sens du détail est chuchoté avec habileté. C’est ici un bel intermède qui s’improvise avant le lever de rideau… rouge forcément.

Sous les toits, la Suite Vaudeville, conçue pour quatre protagonistes, se déroule en deux actes : deux chambres, deux salles de bain, duo distingué de gris et de rouge s’y donnent ainsi la réplique pour un chassé-croisé d’intimité ou de convivialité…

La chambre Yvonne Printemps est un hommage à l‘une des cinq épouses de Sacha Guitry, et la diva que l’on sait. Elle prend ainsi des airs de boudoir éclairé, tendue de moire, habillée d’absinthe et de souffre, coquetterie un brin rétro ouverte sur une vaste terrasse privée…

Dialogue stylisé de vert opaline et matières empruntées aux costumes masculins - chevron et gabardine -, meubles et guéridon de marbre habités de romance… Déployée sur deux pièces en enfilade, entre baie vitrée sur rue et terrasse intérieure privée, la suite Sacha Guitry réinvente les codes de la garçonnière la plus luxueuse. 

L'hôtel se donne des allures de foyer de théâtre dès l'entrée mais propose bien tous les services qu'on peut attendre d'un quatre étoiles : complementary bar, salle à manger, salle de fitness, hammam (privatisable), et massages sur mesure... Tout un programme !

C.T

L'hôtel Monsieur dans l’oeil du prince
Chambre Coup de théâtre
Chambre Paradis
Chambre Avant-Scène
Mot clefs
Catégories
CYBER