• Accueil
  •  > 
  • L'entrée organique de la Galerie Nationale du château de Prague
Rejoignez Cyberarchi : 

L'entrée organique de la Galerie Nationale du château de Prague

Dans les terres du Château de Prague, parmi les palais différents actuellement réutilisés pour loger la Galerie nationale, l'agence d'architecture Mateo Arquitectura devait concevoir un petit bâtiment qui fournit une entrée au complexe de musée. Deux surfaces parallèles organisent ce qui avait l'habitude d'être un espace vide.

 
 
A+
 
a-
 

Le plancher émerge comme une couche de la surface de la terre, en se pliant subtilement sur lui-même pour s'adapter aux différences entre les niveaux et l'accès aux bâtiments voisins. Il conserve ainsi un peu de sa nature organique. Le toit, la limite qui nous sépare du ciel, est un drap continu qui ne touche pas tout à fait les bâtiments alentours, en produisant de grandes lucarnes et une action réciproque de réflexions. Une couche organique, dépassée avec le gravier, marque les limites d'un jardin secret.

L'espace intérieur est ouvert, flexible, multiple et complexe, aussi bien que la lumière. Ses limites verticales sont les façades existantes, les seules structures géologiques exprimées dans la topographie de la terre. Le reste est clair, le reflet de la lumière et le dialogue, presque sans toucher, entre le toit et les murs.

B.P
Crédit photo : © Adrià Goula

Mot clefs
Catégories
CYBER