• Accueil
  •  > 
  • L'entrée de la tour Ariane
Rejoignez Cyberarchi : 

L'entrée de la tour Ariane

© Cyberarchi 2019

Le nouveau lobby de la tour Ariane était "la base du projet", selon les architectes. Elle en est indiscutablement la clé de la réussite de l'ensemble des travaux entrepris car elle donne le ton, littéralement, des autres réalisations.

 
 
A+
 
a-
 

"Il fallait donner une visibilité et une profondeur à l'entrée", soutient Michel Vodar. Le retrait de la tour par rapport au Parvis a permis à Silvio Petraccone et lui-même de concevoir une façade située dans l'alignement de l'esplanade et de remédier à la très faible profondeur disponible entre façade et noyau, en inscrivant profondément, jusqu'aux ascenseurs, le lobby dans l'espace d'accueil existant.

Les façades, entièrement vitrées, font appel à la technique du verre agrafé dont les pattes d'ancrage ont été spécialement conçues pour cette opération. La façade nord donnant sur le Parvis a été traitée en verre extra blanc, ponctuellement argenté, afin de créer un voile d'intimité. Un tambour d'accès, thermique, dont les dimensions permettent l'évacuation du public, a été intégré au centre de cette façade : son traitement, verre et inox poli miroir, crée un pincement en ce point d'accès.

La rénovation du Hall a consisté à prolonger le Lobby à l'intérieur de ce volume afin d'accentuer l'effet de profondeur de l'ensemble. Pour ce faire, les deux façades latérales pénètrent à l'intérieur du Hall, tout comme les voûtains et les chenaux. Ce dispositif, complété par la mise en place d'une paroi parallèle au noyau, a permis de redéfinir ce volume. D'autre part, la paroi située le long du noyau, translucide, masque une coursive située en mezzanine, qui distribue sanitaires et autres locaux de service, qui n'ont pas lieu d'appartenir au Hall. Réalisée en tôle perforée, cette paroi ménage cependant des vues, les passants devenant silhouettes à partir du Hall.

L'ensemble des organes techniques (CVC, cordons chauffants, désenfumage, électricité) de ce nouveau volume a été intégré dans l'épaisseur disponible de la double dalle. Le revêtement de sol a été réalisé en dalle composite (quartz et résine), selon un calepinage longitudinal destiné à accentuer l'effet de profondeur de cet espace. La couleur de ce dallage, rouge, vive et tonique, contrastant avec la teinte gris aluminium de la tour, insuffle dynamisme et chaleur à ce point d'accueil.

Les habillages en inox poli miroir de la sous face des chenaux contribue à l'effet de légèreté souhaité pour cet espace que huit palmiers (Archontophoenix Cunninghamia) ponctuent du vert festif de leurs palmes. Une banque d'accueil, en verre opale et aluminium laqué blanc, associée aux organes de contrôle d'accès, assurent les fonctions de réception et de sécurité.

Patraccone & Vodar

Lire également nos articles :

  • 'La réhabilitation de la tour Ariane ne manque pas de profondeur' ;

  • 'La façade, les boucliers et l'enseigne' ;

  • 'Ascenseurs - Lobby - Parking' ;

  • 'Le restaurant interentreprises (R.I.E)' ;

  • 'Cafétéria' ;

  • 'La passerelle' ;

  • 'Spécificités des interventions' ;

  • 'Fiche technique'.
'Réhabilitation de la tour Ariane : une question d'image pour Petraccone&Vodar'
L'entrée de la tour Ariane
L'entrée de la tour Ariane
L'entrée de la tour Ariane
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER