• Accueil
  •  > 
  • L'architecture inclusive du projet Unité(s) à Dijon
Rejoignez Cyberarchi : 

L'architecture inclusive du projet Unité(s) à Dijon

© Bertrand Verney Photographe : Copyright 2019

 

Architecte engagée depuis de nombreuses années dans une réflexion sur l'habitat, Sophie Delhay livre pour Grand Dijon Habitat, Unité(s), un magnifique projet où le plus grand dénominateur commun est la pièce, d'une surface de 13m2, et où les différents types de logements se côtoient sans ségrégation.

 
 
A+
 
a-
 

Ce projet vient dans la continuité d'une réflexion mise en pratique en 2006 à Nantes, au sein de l'agence Boskop. Cette fois c'est avec Grand Dijon Habitat que l'architecte Sophie Delhay peut développer ses idées sur le logement. Son concept part d'une unité de base, la pièce, établie selon un carré de 13m2. Cette surface standard des pièces confère une universalité aux logements, tous accessibles aux personnes à mobilité réduite. Elle permet à l’habitant de l’affecter à un usage de chambre ou de salon, de salle à manger ou encore de bureau, etc : les pièces n'ont aucune fonction a priori.

 

« Considérer le logement comme une collection de pièces de taille identique, mises en réseau librement, sans hiérarchie et sans assignation, fonde une vision émancipée des rapports familiaux », explique Sophie Delhay, qui veut « battre en brèche » certaines idées reçues sur le logement collectif. Mais cette fluidité implique « des aménagements » afin que « chacune des pièces offre les standards les plus élevés de l’un ou l’autre des usages à laquelle elle est affectée ». C'est le « principe du plus grand dénominateur commun ».

 

Cette « fluidité du plan » est rendue possible, selon l'architecte, par « un élément clef : la taille surdimensionnée des passages ». Ainsi, d’une pièce à l’autre depuis la pièce centrale, l'habitant dispose de 1,20 mètres de large. Des passages qui mettent en relation visuelle et spatiale les deux pièces à vivre, ainsi que le salon avec la chambre. En guise de porte, des coulissants en bois se ferment en se rejoignant au milieu du poteau de béton qui trame le logement.

 

Pas de distinction entre les typologies

 

Chaque logement dispose d’une terrasse ou d’une loggia qui correspond à une véritable pièce extérieure offerte aux habitants. Les prolongements privés et individuels sont complétés par des espaces collectifs extérieurs partagés. Positionné à la pointe de l’équerre, cet espace partagé - en double hauteur et équipé de sanitaire et cuisine -, complété d’une grande terrasse extérieure, forme un balcon collectif.

 

Les urbanistes de Studio Mustard suggéraient une transition de gabarit entre les petites maisons résidentielles qui bordent la site au sud et cette future Zac à la densité et l'altimétries nouvelles. Sophie Delhay interprète cette prescription de la façon la plus libre qui soit. La forme en gradin de son projet veut couper court à « la ségrégation » entre formes individuelles et formes collectives, habituellement d'usage dans ce type de projet.

 

Les accès enfin, ont été particulièrement soignés, pour mettre tout le monde à pied d'égalité. En effet, pour cette architecte engagée, « ce sont les usages, et non la représentation, qui forment la qualité intrinsèque du logement. Or en matière de type, l’usage distinctif c’est l’accès ». Symboliquement, tous les habitants, qu'ils occupent un logement individuel, intermédiaire ou en petit collectif, accèdent à l'ilot par un porche commun. Ou quand l'architecture joue vraiment son rôle de tisseur de lien social.

 

Laurent Perrin

L'architecture inclusive du projet Unité(s) à Dijon
L'architecture inclusive du projet Unité(s) à Dijon
L'architecture inclusive du projet Unité(s) à Dijon
L'architecture inclusive du projet Unité(s) à Dijon
L'architecture inclusive du projet Unité(s) à Dijon
L'architecture inclusive du projet Unité(s) à Dijon
L'architecture inclusive du projet Unité(s) à Dijon
L'architecture inclusive du projet Unité(s) à Dijon
L'architecture inclusive du projet Unité(s) à Dijon
L'architecture inclusive du projet Unité(s) à Dijon
L'architecture inclusive du projet Unité(s) à Dijon
L'architecture inclusive du projet Unité(s) à Dijon
L'architecture inclusive du projet Unité(s) à Dijon
L'architecture inclusive du projet Unité(s) à Dijon
Catégories
CYBER