Rejoignez Cyberarchi : 

L'année 2009 de MIKAN

L'architecte japonais Fumihiko Maki, Pritzker 1993, a souvent réitéré son intérêt pour le "tout" et "les parties", indiquant que l'un de ses objectifs était d'atteindre un "équilibre dynamique qui intègre des masses, des volumes et des matériaux parfois en conflit". Une explication au succès de Mikan (Kiwako Kamo, Masashi Sogabe, Masayoshi Takeuchi, Manuel Tardits) ?

 
 
A+
 
a-
 

Lire également :

>> 'Mikan ou l'individualisme collectif d'un architecte français à Tokyo' ;
>> 'A l'école de Mikan, la richesse ne vient pas du matériau mais de l'espace' ;
>> 'Pour Mikan, à Tokyo, rien ne se perd dans la traduction'.
>> 'L'année 2008 de Mikan'.

Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER