• Accueil
  •  > 
  • L'année 2008 de Rudy Ricciotti
Rejoignez Cyberarchi : 

L'année 2008 de Rudy Ricciotti

"Avec le béton fibré à ultra-hautes performances, nous entrons dans une nouvelle ère industrielle", déclarait Rudy Ricciotti lors de la livraison de la passerelle de la paix à Séoul. Avec le Pont du diable (34) et la villa Navarra (83), notamment, il témoigne, avec Romain Ricciotti, d'une passion sans cesse renouvelée pour ce matériau qui se prête à ses desseins.

 
 
A+
 
a-
 

Lire également nos articles :

>> 'A Aix-en-Provence, Rudy Ricciotti n'aura jamais baissé pavillon' ;
>> 'Le Pavillon noir ou la dimension technique comme mécanisme de plaisir' ;
>> 'Un 'effet Béthune' protéiforme et polymorphe' ;
>> ''Flamboyance' et 'engagement total' : Ricciotti récompensé pour l'ensemble de son oeuvre' ;
>> 'Au Louvre-Lens, les élus ont préféré le Louvre II' ;
>> 'Rudy Ricciotti à l'abordage, verbe au clair et le Louvre au coeur' ;
>> 'Les Arts de l'Islam au Louvre tels que les a conçus Rudy Ricciotti' ;
>> 'Pourquoi Rudy Ricciotti gagne-t-il ? Il n'y a pas de secret, que de beaux projets' ;
>> 'Arts de l'Islam au Louvre : Rudy Ricciotti et Mario Bellini lauréats' ;
>> 'MUCEM de Marseille : la 'casbah' de Rudy Ricciotti' ;
>> 'Le MUCEM de Rudy Ricciotti : 'le projet parle au ciel, à la mer, au sel et au vent'' ;
>> 'L'année 2007 de Rudy Ricciotti' ;
>> 'L'Année 2006 de Rudy Ricciotti' ;
>> 'L'année 2005 de Rudy Ricciotti' ;
>> L'année 2004 de Rudy Ricciotti .

Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER