• Accueil
  •  > 
  • L'Année 2006 de Jean-Philippe Pargade
Rejoignez Cyberarchi : 

L'Année 2006 de Jean-Philippe Pargade

Alors qu'il construit, beaucoup (et 2006 ne fait pas exception), que son agence tourne, plutôt bien, qu'il a acquis le respect de ses pairs, Jean-Philippe Pargade se plaît à envisager des futurs possibles comme si les contingences n'existaient pas. "La technique m'a autant fait rêver que la musique", explique ce musicien de jazz accompli (même s'il s'en défend).

 
 
A+
 
a-
 

Lire nos articles :
- Jean-Philippe Pargade voyage en solitaire
- Le nouvel hôpital au Bailleul (Sarthe) signé Jean-Philippe Pargade
- Loin des chapelles, près du coeur : l'oeuvre, en cours, de Jean-Philippe Pargade
- L'architecture hospitalière, aujourd'hui et demain
- Une ambassade contemporaine pétrie d'histoire(s)
- L'ambassade de France à Varsovie, de Jean-Philippe Pargade
- L'année 2005 de Jean-Philippe Pargade

Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  

Recevez la newsletter

CYBER