• Accueil
  •  > 
  • L'aménagement des docks de Saint Ouen : passer des docks à Venise
Rejoignez Cyberarchi : 

L'aménagement des docks de Saint Ouen : passer des docks à Venise

© Cyberarchi 2019

Pour l'association citoyenne Les audoniens.com, l'agence Coste-Orbach établit un plan d'urbanisme du quartier des Docks de Saint-Ouen. Aujourd'hui Saint-Ouen (93) a, selon eux, la chance extraordinaire de pouvoir réaliser le plus bel aménagement urbain et paysager du grand Paris de demain. Explications.

 
 
A+
 
a-
 

Le quartier des docks offre en effet une opportunité très rare à Paris d'offrir des terrains d'une extrême qualité : ils sont grands, presque d'un seul tenant, peu occupés donc aménageables sans grand frais et surtout baignés par la Seine ; c'est une formidable opportunité ! Face à l'urgence des questions sur la sauvegarde de la planète, Saint-Ouen se doit de donner aux habitants un aménagement paysager vert répondant aux critères de la plus haute qualité de vie et d'environnement. N'oublions pas que nous construisons ce quartier pour les 200 ans à venir et toute la ville doit en profiter. C'est pourquoi l'aménagement doit être exemplaire !

La Seine

Les berges sont maintenant une véritable promenade : l'eau clapote à portée de mains et on l'entend enfin ; elle est aux audoniens.

Le parc

Le parc est la première demande des habitants parce que les espaces verts manquent tellement dans la ville. Il a maintenant un vrai rôle structurant du quartier puisqu'il relie la mairie, la rue commerçante, les quartiers alentours à la Seine dans une continuité verte, piétonne. Le parcours sera une respiration pour les habitants. Les audoniens viendront de toute la ville pour s'y promener. Il sera entouré d'habitations qui le protègeront des nuisances des grandes voies. On y entendra les oiseaux et le vent dans les arbres. Ce sera un véritable parc et non un grand square urbain bordé de voitures.

Les jardins familiaux

Le parc sera ponctué de jardins familiaux. Ces jardins sont d'abord bien sûr des morceaux de paradis pour leurs jardiniers mais participent également au paysage par leur fonction agricole d'entretien de la terre et de refuge dans leurs haies de multitudes d'animaux, d'oiseaux. Ils sont un formidable lieu de rencontre, de liens entre les habitants et participent pleinement à l'animation de la ville. Ils sont pédagogiques : les enfants audoniens découvriront grâce à eux les joies et les mystères du jardinage en plantant et en regardant pousser les plantes. Ils sont esthétiques : certaines plantes du potagers sont très belles. Ces jardins sont un patrimoine de Saint-Ouen, les conserver est un enjeu majeur.

Les canaux

Ils seront disposés en biais par rapport à la Seine (comme ceux de Gennevilliers) pour ne pas risquer de s'envaser. Ils conserveront donc sans trop entretien leur agrément et leur très important rôle de passage et d'alimentation du bassin de crues pour réguler le débit de la Seine. Irriguant le parc et le nouveau quartier, ils créeront une petite Venise et seront à l'origine du plus bel aménagement paysagé du grand Paris.

Le Parc des sports

Complètement lié du parc, l'espace vert dédié aux sports serait proche de l'île Saint Denis. Il sera relié à l'île par une passerelle piétonne utile qui permettra le partage des équipements. Il sera également accessible parce que proche du métro de la Mairie de saint-Ouen. Cet espace sportif servira de tampon au parc pour bien le séparer de la zone industrielle accueillant le CPCU. Il masquera le chauffage urbain. On se promènerait dans le parc désormais loin de la zone industrielle.

La Mairie, qui donne aujourd'hui sur un carrefour compliqué, sera maintenant réellement liée au nouveau quartier par un parc paysagé digne d'elle. L'ébauche de voies rayonnantes caractéristique de l'urbanisme de cette époque sera poursuivie et affirmée pour donner cohérence et lisibilité au projet. La Mairie n'ignorera plus le nouveau quartier. Elle s'intégrera pour en être véritablement partie prenante. Sa place sera le point de rencontre entre la rue commerçante, le parc et l'avenue Victor Hugo ; elle sera une vraie place publique à l'échelle de Saint Ouen.

L'avenue Victor Hugo cessera d'être une autoroute urbaine coupant la ville parce que difficile à franchir, et deviendra une rue civilisée. Les routes perpendiculaires à cette avenue se poursuivront vers le nouveau quartier, lequel sera alors correctement et abondamment relié à la rue commerçante et fera bien parti de Saint-Ouen.

Isabelle Coste & David Orbach

L'aménagement des docks de Saint Ouen : passer des docks à Venise
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER