• Accueil
  •  > 
  • « L'abeille et l'architecte », célèbre et anonyme
Rejoignez Cyberarchi : 

« L'abeille et l'architecte », célèbre et anonyme

© Cyberarchi 2019

En peu de temps, le site « l'abeille et l'architecte » est devenu un incontournable dans son genre, que ce soit pour les architectes ou les curieux d'architecture. Interview avec un personnage à la fois connu et discret.

 
 
A+
 
a-
 

Qui se cache derrière « l'abeille et l'architecte » et pourquoi ce site?

Mis à part le nom du blog, une mystérieuse citation* de Georges Clemenceau se trouve en première page mais ne donne pas d'informations sur le commanditaire du site. Une fois les pages de la revue épluchées, nous remontons aux premiers textes où nous pouvons lire ceci :


Pourquoi ce blog ?
Parce que 140 signes, c'est souvent trop court.
Parce qu'il est trop rare de pouvoir écrire sur l'architecture.
Parce que je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas le faire.
Parce que j'ai un avis.
Parce que je veux vous faire partager ce que j'aime.
Parce qu'il y'aura souvent des coups de gueule.
Parce qu'au delà des photos des bâtiments, il peut y avoir des mots.
Parce qu'à part un ou deux blogs, l'architecture n'intéresse pas.
Parce que je suis de gauche.
Parce que comme disait Le Corbusier, « L'architecture, c'est une tournure d'esprit et non un métier. »
Parce que j'aime la France.
Parce que je vous aime et je vous emmerde aussi.

Parmi quelques articles tournés vers la politique et d'autres plus rares sur la cuisine, ceux qui s'intéressent aux diverses facettes de l'architecture en France sont nombreux. L'auteur n'hésite pas de pointer vers les problématiques les plus sérieuses qui touchent tout étudiant en architecture ainsi que tout architecte français.

Architecte de métier (Titulaire du diplôme architecte DE - HMONP) et par conviction, le personnage qui connaît bien les lois concernant la profession, raconte à Cyberarchi ses différentes missions qui se sont succédées depuis son diplôme et qui lui ont procuré de plus en plus de notoriété dans le monde architectural.

Parmi les articles cultes du blog, nous trouvons la série des « Faut-il pendre » qui s'inspire du fameux livre de Philippe Trétiack « Faut-il pendre les architectes ? ». Il faut croire que, depuis ce dernier, l'autodérision des architectes fait toujours son effet même auprès de la nouvelle génération.


Reste à savoir comment est née l'idée des Gérard ?

« Il y'a un an, des journalistes d'archi, des twittos, des architectes et moi, nous nous posions des questions proches à celles des Gérard du cinéma ou de la politique. Nous avons trouvé l'idée bonne et nous avons lancé les Gérard de l'architecture ».

Un travail collectif donc qui, malheureusement, pour des questions de propriété intellectuelle, a changé d'appellation et a cédé la place aux « Parpaing d'Or de l'architecte ».

Pourquoi cette parodie?

« Parce que le petit monde de l'architecture a oublié l'humour, nous sommes dans l'entre-soi où tous se regardent en chiens de faïence. Cela permet, en temps de crise, à la fois de se détendre et de faire découvrir l'architecture à un public plus large par le biais de la dérision. »

Après leur grand succès virtuel en 2012, les « Parpaing d'Or de l'architecte » sont à leur première concrétisation. Grâce à un appel aux dons à qui ont répondu de nombreux professionnels ainsi que des passionnés d'architecture, une vraie cérémonie est prévue le 17 Janvier dans l'un des lieux parisiens les plus emblématiques: la péniche** conçue par Le Corbusier.

* : « Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait." Georges Clemenceau

** : La Louise-Catherine, appelée communément « Péniche de l'Armée du Salut » ou « Asile flottant », est inaugurée le 1er janvier 1930 comme tête de pont du grand immeuble de la rue Cantagrel.

Sipane Hoh

« L'abeille et l'architecte », célèbre et anonyme
« L'abeille et l'architecte », célèbre et anonyme
Mot clefs
Catégories
CYBER