• Accueil
  •  > 
  • Kengo Kuma côtoie Vauban à Besançon
Rejoignez Cyberarchi : 

Kengo Kuma côtoie Vauban à Besançon

La Cité des Arts et de la Culture de Besançon a été inaugurée vendredi par la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, en présence de l'architecte japonais Kengo Kuma qui signe une de ses premières commandes publiques d'Europe.

 
 
A+
 
a-
 

Cet ensemble de 11.000 m2, lové contre les berges du Doubs au pied de la Citadelle Vauban de Besançon, regroupe un conservatoire et le Fonds régional d'art contemporain (Frac) de Franche-Comté. Il a été réalisé par Kengo Kuma & associés, avec le cabinet d'architectes Archidev, et se compose de deux bâtiments. L'un abrite le conservatoire à rayonnement régional de Besançon et l'autre le Frac.

Un toit horizontal constitué de pixels de végétation, d'aluminium, de verre et de panneaux photovoltaïques les recouvre. Le Frac franc-comtois est constitué de deux salles d'exposition et le conservatoire de 80 salles d'enseignement, d'une salle d'orchestre et d'un auditorium.

Alliance de patrimoine industriel et modernité

La Cité des Arts est le premier bâtiment culturel français de cette importance à être labellisé BBC Effinergie, associé à la démarche HQE (Haute qualité environnementale). Elle "est par son architecture très réussie", a jugé vendredi Aurélie Filippetti, appréciant "l'alliance du patrimoine industriel et de la modernité du bois" de l'ensemble, qui intègre un bâtiment de briques d'un ancien port fluvial.

Les collectivités se sont associées pour mener à bien ce projet, né en 2006, d'un montant global de 46,2 millions d'euros, avec le soutien de l'État, de l'Europe et de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe).

LP (source AFP)

Mot clefs
Catégories
CYBER