Junya Ishigami (Tokyo, Japon) ne minimalise pas la complexité des valeurs

L'architecture japonaise rayonne dans le monde entier, pour avoir ouvert depuis 25 ans la voie du minimalisme, comme une rigueur de pensée nouvelle après l'assèchement du Mouvement moderne. Sur cette scène exigeante, le jeune architecte Junya Ishigami fait irruption en mettant en question ce minimalisme même, qui serait devenu une rhétorique du made in Japan.

  • Twitter
  • Facebook
  • Google Plus
  • Viadeo
  • Linkedin
  • Pinterest