• Accueil
  •  > 
  • Jeux Olympiques de Londres : les bâtiments emblématiques
Rejoignez Cyberarchi : 

Jeux Olympiques de Londres : les bâtiments emblématiques

© Cyberarchi 2019

Dans moins de deux semaines, les Jeux Olympiques de Londres (Grande-Bretagne) seront célébrés. Retour sur quelques réalisations emblématiques érigées pour cette manifestation unique.

 
 
A+
 
a-
 

Le Centre aquatique

La construction la plus époustouflante est sans doute le Centre Aquatique imaginé par Zaha Hadid. Il compte parmi les sites permanents construits spécialement pour Londres 2012. Son architecture est caractéristique de l'architecte irako-britannique. Son toit ondulé rappelle la courbe d'une vague, ses formes très épurées et arrondies, et son allure en feront l'une des structures les plus visibles pour les visiteurs rentrant dans le Parc olympique. Le toit du site a été l'un des plus grands défis d'ingénierie des grands travaux du Parc olympique.

En effet, sa structure squelettique repose sur seulement deux appuis en béton situés à l'extrémité nord du bâtiment et un « mur » porteur à l'extrémité sud. La charpente métallique de 3000 tonnes a d'abord été élevée sur des appuis temporaires avant d'être soulevée de 1,30 m d'un seul mouvement pour être placée sur ses appuis en béton définitifs. Les travaux ont commencé à l'intérieur du site une fois le toit en place. Les trois bassins ont été creusés, revêtus, remplis d'eau et testés avant d'être recouverts de plus de 180 000 carreaux. Le centre aquatique sera utilisé pour les événements olympiques de natation, plongeon, de natation synchronisée et pour la finale du water-polo. Pendant les Jeux, le site aura une capacité de 17 500 places, qui sera réduite à 2 500 après les Jeux.

La Copper Box

La Copper Box (ou boite en cuivre) est la salle qui doit accueillir les compétitions de handball masculin et féminin. Le site est extrêmement flexible, avec une tribune escamotable qui permet de moduler la surface du sol à l'intérieur du site, facilitant ainsi l'organisation de divers types d'événements pendant et après les Jeux. Parmi ses caractéristiques innovantes, le toit de la Copper Box est pourvu de 88 conducteurs de lumière et son grand hall vitré permettant aux visiteurs du Parc olympique de voir les épreuves sportives se déroulant à l'intérieur.

La construction a débuté en juillet 2009 et ce fut le troisième site de compétition sur le Parc olympique à être achevé, en mai 2011. Le cabinet d'architecture américain Populous et les Anglais de Make Architects sont les architectes du projet.

Le Stade Olympique

C'est le lieu principale des JO de Londres, qui accueillera les quatre spectaculaires cérémonies d'ouverture et de clôture de Londres 2012, ainsi que certaines des épreuves les plus emblématiques des Jeux. Situé au coeur du Parc olympique sur un site conçu tel une île, entouré de canaux sur trois côtés, le stade olympique a été imaginé par Populous et Sir Peter Cook.

Le stade aura une apparence distincte dû à son revêtement extérieur et son toit, qui formera une large muraille. Le design du stade sera révolutionnaire par sa structure temporaire qui sera réduit de 80 000 à 25 000 sièges après les jeux, laissant aux organisateurs l'espoir qu'il sera un stade où la communauté évoluera de façon durable. Les spectateurs rejoindront le site en traversant cinq ponts qui relient le site à la zone environnante.

Le Vélodrome

La construction du Vélodrome de Londres s'est échelonnée de 2008 à Février 2011 et a coûté près de 125 millions d'euros. C'est un édifice couvert qui mesure près de 250 mètres de longueur et qui peut accueillir jusqu'à 6 000 spectateurs. Le vélodrome a été conçu par la société Hopkins Architects Partnership qui s'est inspirée de l'ingénieuse mécanique du vélo tout en consultant le champion olympique Chris Hoy. Le bureau d'architectes a gagné le prix Stirling, la récompense la plus importante en matière d'architecture au Royaume uni.

Certifié par le Conseil d'Administration Forestier (FSC), le vélodrome comporte 5 000 m² de cèdre rouge utilisés pour revêtir l'extérieur. Le cèdre rouge et le pin de Sibérie utilisés pour la piste du vélodrome ont été certifiés par le Forest Stewardship Council. Le système de ventilation à l'intérieur du vélodrome maintient une température parfaite évitant l'utilisation d'air conditionné. Sa conception laisse entrer suffisamment de lumière naturelle provenant de l'extérieur pour réduire la lumière artificielle. Le toit est fait de cordes créant ainsi une ambiance spectaculaire.

Les Royal Artillery Barracks

Le site temporaire de Londres 2012 aux Royal Artillery Barracks accueillera trois stands temporaires à l'intérieur pour le tir au pistolet et au rifle (à 25 mètres, combiné avec 50 mètres/ 10 mètres et une série finale). Des tribunes temporaires seront installées pour les spectateurs, à chaque stand de tir. Elles offrent une toile de fond sensationnelle des Barracks et de leur magnifique architecture du 18ème siècle, avec un héritage datant de 1716 lorsqu'un mandat royal autorisa la formation de deux sociétés d'artillerie.

Ce site a été conçu de manière innovante avec 18 000 m² de membrane en PVC qui offrent leur apparence unique aux structures extérieures. Les ouvertures colorées et éclatantes sur la façade blanche aident à créer une tension de la membrane, à offrir une aération naturelle et à faire entrer la lumière. La construction du site a débuté au début de l'année 2011 et s'est achevée au début de l'année 2012.

B.P

Jeux Olympiques de Londres : les bâtiments emblématiques
Jeux Olympiques de Londres : les bâtiments emblématiques
Jeux Olympiques de Londres : les bâtiments emblématiques
Jeux Olympiques de Londres : les bâtiments emblématiques
Jeux Olympiques de Londres : les bâtiments emblématiques
Jeux Olympiques de Londres : les bâtiments emblématiques
Jeux Olympiques de Londres : les bâtiments emblématiques
Jeux Olympiques de Londres : les bâtiments emblématiques
Jeux Olympiques de Londres : les bâtiments emblématiques
Jeux Olympiques de Londres : les bâtiments emblématiques
Mot clefs
Catégories
CYBER