• Accueil
  •  > 
  • Ile Seguin, île de deux cultures ?
Rejoignez Cyberarchi : 

Ile Seguin, île de deux cultures ?

L'avenir de l'Ile Seguin se précise. En témoigne un conseil d'experts qui à l'issue d'une réunion a défendu l'idée d'une "île des deux cultures" alliant les sciences et l'art, dans un rapport rendu début avril au Conseil général des Hauts-de-Seine, indique l'AFP.

 
 
A+
 
a-
 

Sur les 43 proposés aux experts, quatre projets sont déjà engagés à cette fin. Le projet semblant recueillir le plus de suffrages est celui censé occuper les quelques 3,2ha laissés vacants après le retrait du projet de la Fondation d'art de l'homme d'affaires François Pinault. Les experts ont choisi le centre européen de création contemporaine de 25.000 m², défendu par Dominique de Villepin. Le financement de ce projet sera assuré par le ministère de la Culture pour un montant de 50 millions d'euros. Il sera associé au jardin d'art et de sculpture, conformément à l'idée du président du Conseil général Nicolas Sarkozy. Il reste cependant à racheter le terrain, toujours propriété de Renault.

Sur le reste de l'île, sont au programme une Scène de Musiques Actuelles (SMAC), un hôtel 4 étoiles de 162 chambres (ouverture prévue en 2009), l'Institut National de Cancer (INCa) censé occuper 8.000 m² de bâtiments (installation prévue pour 2009), l'installation de l'Inserm (recherche médicale), de l'American University of Paris (AUP), en accord avec la New York University. En tout état de cause, "les meilleurs projets sont ceux qui auront un financement crédibles", a expliqué Nicolas Sarkozy, président du Conseil général des Hauts-de-Seine.

A l'instar du projet Seine-Arche, l'aménagement de l'Ile Seguin pour le moins ambitieux, devrait faire de ces sites de véritables centres névralgiques dans le domaine des affaires, des sciences, des arts, etc., assurent ses promoteurs.

Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER