• Accueil
  •  > 
  • Herzog & de Meuron sur les rives du Hudson
Rejoignez Cyberarchi : 

Herzog & de Meuron sur les rives du Hudson

DBox : Copyright 2017

 

A New York, les architectes suisses Herzog & de Meuron en collaboration avec Ian Schrager ont conçu une tour résidentielle qui surplombe la rivière Hudson. L’édifice qui sera terminé d’ici 2017 représente l’une des dernières opportunités pour habiter au bord de l’eau dans ce quartier atypique qu’est le West Village. L’excellence et la justesse sont au rendez-vous.

 
 
A+
 
a-
 

Tandis que les premières images du projet ont été dévoilées en 2014, les architectes viennent de divulguer d’autres photos plus détaillées. Selon les architectes, la forme extérieure de l’ensemble des logements new-yorkais s’inspire des réalisations du fameux architecte brésilien Oscar Niemeyer. Un prodigieux point de départ pour une nouvelle construction iconique en devenir.

 

Tout en courbes

 

«Je ne suis pas attiré par les angles droits ou la ligne droite, dure et inflexible, créé par l'homme. Je suis attiré par l’écoulement libre et les courbes sensuelles. Les courbes que je trouve dans les montagnes de mon pays, dans la sinuosité de ses rivières, dans les vagues de l'océan, et sur le corps de la femme aimée. Les courbes représentent l'univers entier », disait Oscar Niemeyer qui a laissé un grand nombre de réalisations monumentales de part le monde.

 

Rapprochons nous des images publiées du « 160 Leroy », le projet résidentiel du duo suisse à New York. Nous pouvons en effet y découvrir des formes incurvées, sensuelles, fluides et séduisantes dont a toujours parlé l’architecte brésilien. Tout comme une sculpture, cette création possède une qualité tactile et évoque un sentiment de pureté et de préciosité. Avec sa façade en béton blanc et ses fenêtres à facettes qui reflètent le ciel et l'eau, l’ensemble se distingue de son environnement.

 

De l’extérieur, une porte d'entrée en forme d’arc conduira les propriétaires vers une cour où l’on trouve entre autres un saule, des haies de buis et de la pelouse, le tout aménagé par le designer paysagiste Madison Cox. En somme, un havre de paix à l’abri des regards.

 

Une adresse select

 

« La cour constitue l'une des nombreuses caractéristiques qui définit « 160 Leroy » parmi toutes les autres nouvelles résidences dans la ville » a déclaré Ian Schrager satisfait. Au-delà de ce petit détail qui donne une belle singularité à l’ensemble, un hall d'accueil aux murs en verre et aux panneaux d'acajou excavé donnera accès au salon, au club pour enfants, au restaurant gastronomique, au centre de fitness, à une piscine privée et à un spa.

 

Quant aux appartements, ils seront confortables, lumineux et ouverts, à la fois spacieux pour pouvoir y accrocher des œuvres artistiques sur les murs ou bien pour pouvoir profiter pleinement des vues avoisinantes. Ainsi les habitants pourront goûter aux délices des panoramas vers des monuments mythiques de la ville tels que la One World Trade Center ou le pont George Washington.

 

L’architecte d’intérieur français Christian Liaigre a conçu un mobilier exclusif pour le projet, et le concepteur d'éclairage britannique Arnold Chan a créé un éclairage souple personnalisé.

 

Après le « 40 Bond » qui était le premier projet résidentiel des architectes suisses à New York et l’immeuble mixte « 215 Chrystie » qui ouvrira cet automne, la griffe de Herzog & de Meuron honore la tour d’habitation « 56 Leonard Street » qui est actuellement en construction à Tribeca ainsi que le « 160 Leroy » sur les rives du Huston.

 

Avec comme référence Oscar Niemeyer, Manhattan, qui  connaît actuellement un boom dans les projets résidentiels haut de gamme, est servi !

 

Sipane Hoh

 

 

 

160 Leroy
160 Leroy
160 Leroy
160 Leroy
Herzog & de Meuron sur les rives du Hudson
160 Leroy
160 Leroy
160 Leroy
160 Leroy
160 Leroy
Mot clefs
Catégories
CYBER