• Accueil
  •  > 
  • Grand Prix d'Architecture de l'Académie des Beaux-arts 2004
Rejoignez Cyberarchi : 

Grand Prix d'Architecture de l'Académie des Beaux-arts 2004

© Cyberarchi 2019

Mi-décembre 2004 a eu lieu le vernissage de l'exposition des lauréats du Grand Prix d'Architecture 2004 de l'Académie des Beaux-Arts. Ce prix, créé en 1975, porte chaque année sur un thème d'actualité. En 2004, ce thème était : «Aménagement urbain de la porte Maillot (Paris) et implantation de l'Auditorium de France»

 
 
A+
 
a-
 

Avec l'Académie française, l'Académie des Sciences, l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres et l'Académie des Sciences morales et politiques, l'Académie des Beaux-arts est l'une des cinq classes qui forment l'Institut de France. Successeur du Grand Prix de Rome, ainsi nommé car il voyait son lauréat partir à Rome, le Grand Prix d'Architecture de l'Académie des Beaux-arts récompense, depuis 1975, les étudiants et les jeunes diplômés en architecture au terme d'un concours particulièrement exigeant.

Les candidats ont été départagés au cours de trois épreuves :
1/ une première esquisse
2/ une montée en loge d'une durée de 20 heures, qui s'est déroulée le mardi 21 septembre 2004, et qui a réuni les 17 candidats retenus à l'issue de la première épreuve.
3/ à l'issue de cette deuxième épreuve, 9 candidats ont été retenus pour présenter leurs projets d'architecture, de 5m x 3m, Salle Comtesse de Caen, au Palais de l'Institut de France.

Le Grand Prix n'a pas été décerné
Le Deuxième n'a pas été décerné
Deux candidats ne pouvant être départagés après plusieurs tours de scrutin, il a été décidé d'attribuer deux Troisième Prix ex-aequo, d'un montant de 5.000 € chacun.
Le jury a décidé de partager les 22.000 € non distribués au Premier et au Deuxième Prix entre les neuf finalistes.

Le troisième Prix ex-aequo (Prix Paul Arfvidson), d'un montant de 5.000 €, a été attribué à
Chloé Felous, née le 21 mars 1980 à Neuilly, élève à l'EAPVS de Charenton.

Le troisième Prix ex-aequo (Prix Paul Arfvidson), d'un montant de 5.000 €, a été attribué à
Nicolas Maslier,, né le 7 mai 1977 à Clamart, de nationalité française, élève à l'EAPVS de Charenton.

Une mention spéciale du jury, d'un montant de 8.000 €, a été attribuée à Etienne Jacquin, qui avait reçu le Deuxième Prix en 1997 puis une Mention en 1998.

Grand Prix d'Architecture de l'Académie des Beaux-arts 2004
Grand Prix d'Architecture de l'Académie des Beaux-arts 2004
Grand Prix d'Architecture de l'Académie des Beaux-arts 2004
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER