• Accueil
  •  > 
  • Gilles Perraudin à Voiron, une merveilleuse ode au bois
Rejoignez Cyberarchi : 

Gilles Perraudin à Voiron, une merveilleuse ode au bois

J-F Pousse : Copyright 2019

 

Il fait partie des architectes qui dès le départ sont convaincus des diverses qualités du bois, Gilles Perraudin vient de le démontrer encore une fois à Voiron. Via un édifice de huit étages, le matériau millénaire se révèle dans toute sa splendeur. Un poème à plusieurs vers qui va de la structure jusqu’aux façades.

 
 
A+
 
a-
 

Fin 2015, l’architecte Gilles Perraudin a livré à Voiron la Maison du département, un bâtiment novateur. En effet, ce dernier est construit entièrement en bois sauf son noyau central qui contient les ascenseurs et les escaliers. Sa particularité, c’est son premier étage qui est porté par des poteaux en pierre. L’ensemble constitue une première française qui outre son idée novatrice met l’architecture vernaculaire sur un piédestal.   

 

La ruche

 

Gilles Perraudin est toujours fidèle à ses idées d’origine, à Voiron comme ailleurs son architecture dégage une grande sobriété doublée d’une maîtrise parfaite. Pour l’équipement voironnais l’homme de l’art nous livre un bâtiment ancré dans son contexte reflétant une démarche environnementale exemplaire. Au programme des bureaux, des services sociaux, un amphithéâtre, des cuisines, des espaces d’archives et des lieux de détente, le tout pour une surface de 3000 m².

Le projet, présenté comme une « grande maison » ressemble, malgré sa stature imposante, aux grandes bâtisses de la région. Avec ses traits contemporains où la régularité de la trame verticale formée par les poteaux en pierre ainsi que la texture de sa façade puise dans les ressources locales pour émaner une écriture singulière qui saisit les regards. Ainsi, tandis que les lignes verticales composent astucieusement avec le rythme horizontal des étages, l’enveloppe composée de bois et de pierre filtre la lumière.

 

Le bois au cœur

 

Concernant les bureaux, chaque entité bénéficie d’un éclairage naturel et d’une protection solaire via les brise-soleil mobiles en bois tout en maintenant la vue extérieure. La ventilation naturelle est tout aussi respectée grâce aux larges ouvertures et comme les planchers et les façades sont en bois massifs, l’ensemble libère peu d’énergie fossile.

A Voiron, le projet de Gilles Perraudin va au-delà d’une simple gesticulation durable qui se repose souvent sur l’habillage de la façade mais démontre le rôle important des matériaux renouvelables et à faible dépense énergétique dans le bâtiment. Le choix du bois n’ayant fait l’objet d’aucun traitement chimique n’est donc qu’une composante parmi d’autres pour illustrer la conviction de l’architecte. La preuve que pour diminuer les émissions d’une construction, l’utilisation de matériaux et de techniques appropriées sont indissociables.

En Isère, la Maison du Département de Voiron est un projet compact et complet. Un véritable manifeste architectural dont la région vient de se doter.

 

Sipane Hoh

 

Maison du département - Voiron
Maison du département - Voiron
Maison du département - Voiron
Maison du département - Voiron
Maison du département - Voiron
Maison du département - Voiron
Maison du département - Voiron
Maison du département - Voiron
Mot clefs
Catégories
CYBER