• Accueil
  •  > 
  • Energie renouvelable pleine de promesses, la géothermie souffre d’un manque de visibilité…
Rejoignez Cyberarchi : 
Communiqué
© Vertigo pour ADEME-BRGM : Copyright 2017

Energie renouvelable pleine de promesses, la géothermie souffre d’un manque de visibilité…

La géothermie assistée par pompe à chaleur (encore appelée géothermie très basse énergie) possède le potentiel le plus intéressant pour répondre aux trois besoins de l’habitat individuel ou collectif et du tertiaire : chauffage, eau chaude sanitaire, rafraîchissement.En effet, la géothermie très basse énergie qui consiste à exploiter énergétiquement la chaleur du sous-sol via une pompe à chaleur propose différentes techniques et solutions selon les caractéristiques du sous-sol et les usages considérés. Malgré tous les atouts que présente cette filière, la géothermie souffre aujourd'hui d'un manque de visibilité et nécessite un accompagnement tant financier, qu'en termes de sensibilisation et de formation de ses acteurs.

Publié le 09/09/2014

A+
A-

Des moyens financiers importants mobilisés pour son développement

 

La géothermie est une énergie renouvelable au même titre que les filières bois énergie ou solaire. Elle est quasiment mobilisable en tous points du territoire français, disponible en continu et génère peu d'émissions de gaz à effet de serre. Correctement dimensionnée et exploitée, elle se révèle donc une solution énergétique compétitive par rapportà des solutions plus conventionnelles utilisant des énergies fossiles.

 

L'objectif des pouvoirs publics est ainsi de voir sa contribution dans la production de chaleur plus que décuplée : de 40 ktep (kilotonnes équivalent pétrole) en 2006 à 550 ktep en 2020.

La géothermie très basse énergie a donc toute sa place dans le contexte actuel de transition énergétique menée par la France.

 

 

C'est pourquoi dès 2009, la géothermie a été intégrée au dispositif de soutien financier, le Fonds "Chaleur renouvelable". Ce fonds a été créé afin de développer la production de chaleur renouvelable (biomasse, solaire, géothermie) dans les secteurs du tertiaire, de l'habitat collectif, de l'industrie et des réseaux de chaleur avec une contribution à hauteur de 5,5 Mtep à l'horizon 2020.

Pour la période 2009-2013, le Fonds Chaleur a permis de financer des projets de production de chaleur renouvelable pour un montant de 1,12 milliard d'euros. Ainsi, pour la géothermie très basse énergie, ce sont près de 300 opérations qui ont été accompagnées pour un montant d'aide global de l'ADEME de 75 M€.

Devant le succès du dispositif et dans la perspective des objectifs de la transition énergétique de la France qui prévoient de porter à 32% la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique finale brute d'ici 2030, il est annoncé un doublement du budget Fonds Chaleur sur 3 ans à partir de 2015.

Site formation ADEME
Page du site ademe.fr sur le fonds chaleur

 

 

Des formations adaptées aux besoins des différents acteurs

 

Malgré tous les avantages que présente la filière à savoir être une énergie renouvelable disponible localement 24h/24 et peu génératrice d'émissions de gaz à effet de serreainsi que le soutien financier possible apporté par le Fonds Chaleur, la géothermie manque encore aujourd'hui de visibilité et tout simplement d'un déficit de connaissances à son sujet.

Aussi, depuis bientôt une dizaine d'années, la mission de l'ADEME consiste-t-elleà développer et mettre en place un panel de formations adaptées aux différents publics et acteurs concernés : professionnels, prescripteurs et porteurs de projets. L'offre de formation a su ainsi évoluer au fil des ans en fonction des besoins, des exigences et compétences requises pour mener à bien une opération de géothermie depuis sa conception en passant par sa mise en œuvre et son exploitation. Pour cela, ADEME s'appuie également sur une collaboration étroite avec des partenaires reconnus tels que le BRGM et l'AFPG.

Informer et donner les clefs de réussite d'un projet de géothermie très basse énergie, tels sont les principaux objectifs de la formation : « PAC géothermiques : montage de projets dans les secteurs collectif et tertiaire ». Ce module qui se déroule sur trois jours aborde les différentes étapes d'un projet. Il s'adresse en priorité aux maîtres d'ouvrage, maîtres d'œuvre, bureaux d'étude techniques, cabinets d'architecte, de conseils et d'expertise.

 

Comme il est pratiquement possible de les mettre en œuvre partout sur le territoire français, le nombre d'installations de pompes à chaleur sur sondes géothermiques a significativement progressé ces quinze dernières années. Afin de développer les compétences sur cette solution technologique émergente, une nouvelle formation relative au « dimensionnement d'un champ de sondes géothermiques » a été mise au point. Ce module est plutôt destiné aux bureaux d'études et d'ingénierie de surface et sous-sol. D'une durée de trois jours, il vise à acquérir des connaissances sur les tests de réponse thermique de terrain, les méthodes de prédimensionnement de champs de sondes géothermiques, la modélisation thermique dynamique. Il a aussi pour objectifs de maîtriser le contexte réglementaire, les délais d'instruction, les indicateurs de viabilité d'un projet ainsi que les aides et subventions possibles.

Site formation ADEME
Site formation BRGM

 

Une formation pour répondre aux exigences de RGE travaux et de la réforme du Code minier

 

L'État et l'ADEME ont signé, en 2011, la charte « RGE » - Reconnu Garant pour l'Environnement - qui inscrit les professionnels dans une démarche de renforcement de la qualité de leurs compétences et de leurs prestations. La mention RGE Travaux concerne les entreprises qui réalisent des travaux d'amélioration énergétique et/ou l'installation d'équipements utilisant une source d'énergie renouvelable (équipements solaires, chauffage au bois, pompes à chaleur aérothermiques et géothermiques).

La réforme en cours du code minier et son projet de décret permettrontune simplification des démarches administrativesliées aux projets de géothermie de minime importance. Toutefois, afin de prévenir les risques, il estaussi prévu que la réalisation des travaux de forage et d'exploitation de la ressource soient encadrées par des prescriptions techniques générales et par des entreprises de forage qualifiées RGE. Les foreurs devront donc s'appuyer sur une formation spécifique donnant accès à une reconnaissance RGE. Cette formation qualifiante qui sera proposée aux foreurs dès le deuxième semestre 2014 répondra à la fois aux exigences et compétences nécessaires à la réalisation de forages d'eau et de forages de sondes géothermiques verticales. Ce nouveau module est conçu en collaboration avec le BRGM qui assure également la gestion des inscriptions des participants.

Site formation  ADEME
Site formation BRGM

 

 

Pour répondre aux préoccupations des acteurs locaux, des journées de sensibilisation sur la géothermie sont proposées en région

 

En parallèle aux actions de formation, l'ADEME organise des journées régionales de sensibilisation et d'information à la géothermie pour les secteurs collectif, tertiaire, industriel et agricole. Après une matinée d'introduction aux différentes techniques et usages de la géothermie assistée par pompe à chaleur, l'après-midi est consacrée à la présentation du contexte et potentiel géothermique régional ainsi qu'à des retours d'expérience de réalisations locales via le témoignage des acteurs concernés. Depuis le lancement de cette initiative, une douzaine de manifestations rassemblant entre 80 et 120 personnes ont déjà été menées à travers le territoire en métropole pour permettre de redynamiser la géothermie localement et de favoriser les échanges entre les professionnels et les porteurs de projets.

Site Géothermie perspectives



Plus d'information

Energie renouvelable pleine de promesses, la géothermie souffre d’un manque de visibilité…
CYBER