• Accueil
  •  > 
  • En Espagne, un ancien hôpital devient une bibliothèque municipale
Rejoignez Cyberarchi : 

En Espagne, un ancien hôpital devient une bibliothèque municipale

© Imagen Subliminal : Copyright 2018

 

C’est un dialogue créatif qui est tissé avec l’histoire grâce à l’intelligente intervention de l’agence Murado & Elvira Architects. Dans la commune espagnole de Baiona, la bibliothèque publique est désormais prête à accueillir ses lecteurs. 

 
 
A+
 
a-
 

En 2010, lorsque l’agence Murado & Elvira Architects a remporté le concours pour concevoir la bibliothèque publique et les archives historiques de la ville de Baiona, elle a décidé de concevoir un lieu qui donne un sens. Ainsi, les architectes, laissant l’extérieur presque inchangé, ont appliqué à tous les intérieurs  l'idée d'une chaleureuse robe en bois réalisée sur mesure pour l'ancien bâtiment.

 

Ancien dehors, nouveau dedans

 

Baiona est située sur la côte ouest de l'Espagne, elle se trouve le long du Camino de Santiago et est visité chaque année par des milliers de pèlerins. En outre, la commune est connue pour son histoire, les archives qui contiennent entre autres des documents datant de la découverte des Amériques font partie de la richesse de la commune.

Hébergée dans l'ancien hôpital Sancti Spiritus, la structure existante
construite au 17ème siècle derrière l'ancienne collégiale de Santa María, la bibliothèque publique est un bâtiment à deux niveaux intégré dans le centre-ville historique en pente avec un jardin et une cour intérieure. Le bâtiment fait partie des constructions culturelles protégées. Malgré son statut, l’ensemble a subi des modifications majeures au cours des siècles, certains affectant le patio et le jardin, qui ont perdu jusqu’à leur signification d’origine. Sans parler d’autres changements qui ont modifié profondément les intérieurs. Surtout en raison d'une intervention
survenue dans les années 1970.

Le projet de rénovation de Murado & Elvira visait à restaurer les espaces extérieurs et redéfinir l'identité historique du bâtiment à travers la conception soigneuse d'une succession de pièces dans lesquelles l’ensemble pouvait accueillir ses nouvelles fonctions publiques. « Nous avons d'abord visité le vieux bâtiment, senti le besoin de notre projet pour créer une nouvelle identité intérieure et donner de la continuité aux anciennes structures » nous racontent Clara Murado et Juan Elvira.

Le contexte historique a été soigneusement observé et mis en avant par les architectes. Cela peut être aperçu dans la séquence spatiale qui guide les visiteurs des espaces ouverts jusqu’à l’intimité des salles de lecture. Au rez-de-chaussée un grand couloir traverse le bâtiment, comme une rue intérieure, il mène au patio et au jardin. Cet l'axe principal est marqué par un épais mur de pierre, rappellent l'ancienne structure de granit, qui rassemble des pièces archéologiques du bâtiment d'origine et des souvenirs patrimoniaux.

 

Vingt mille livres sous les bois


La structure solide et matérielle de mur est contrebalancée par l’apparition d’une boîte en bois contenant les archives historiques. Le bâtiment révèle ainsi immédiatement sa double nature ainsi que la capacité à réaffirmer sa vocation d'accueil des visiteurs. De l'autre côté, s'ouvrant vers la cour, se trouve la bibliothèque pour enfants, avec une forme irrégulière distinctive qui lui donne une identité ludique. Murado et Elvira ont utilisé le périmètre asymétrique du bâtiment à leur avantage afin de concevoir ce qui peut être la pièce la plus caractéristique du complexe. Sa position permet un grand ensoleillement tout en donnant aux enfants un endroit calme et sûr pour jouer à l'intérieur.

À l'instar des Archives historiques, les salles sont entièrement recouvertes de bois d'érable. Les architectes ont utilisé des murs en bois incurvés pour intégrer les rayons ainsi que quelques ouvertures donnant sur des espaces cachés derrière.

Trois escaliers dont deux extérieurs, relient le rez-de-chaussée à l'étage supérieur, où se trouve la salle de lecture principale. Cette dernière entoure le patio, il s’agit d’un espace ouvert, où le bois est mis en avant sous différentes formes. Une double peau recouvre complètement cet espace, du sol au plafond qui, tout en décrivant un volume en constante évolution, s'adapte à la structure et à la dimension des besoins des systèmes mécaniques.

Cette enveloppe intérieure en bois apparaît comme la caractéristique la plus distinctive de la bibliothèque. Alors que de l'extérieur l’ancien hôpital garde son allure d’autrefois, le visiteur subit une immersion inattendue dans un monde nouveau quand il franchit la porte de l’entrée. Selon les architectes, la bibliothèque devient un meuble à habiter. Grâce à l’intervention de Juan Elvira et Clara Murado, c’est une fraction de l’histoire de la ville qui renaît ainsi de ses cendres.

 

Sipane Hoh

En Espagne, un ancien hôpital devient une bibliothèque municipale
En Espagne, un ancien hôpital devient une bibliothèque municipale
En Espagne, un ancien hôpital devient une bibliothèque municipale
En Espagne, un ancien hôpital devient une bibliothèque municipale
En Espagne, un ancien hôpital devient une bibliothèque municipale
Mot clefs
Catégories

Recevez la newsletter

CYBER