• Accueil
  •  > 
  • En Espagne, Rafael de La-Hoz signe l’espace Miguel Delibes
Rejoignez Cyberarchi : 

En Espagne, Rafael de La-Hoz signe l’espace Miguel Delibes

Alfonso Quiroga : Copyright 2019

A Madrid, dans l’un des quartiers les plus récent de la ville, l’architecte Rafael de La-Hoz vient de livrer l’Ecole Internationale de Photographie qui porte le nom du célèbre écrivain castillan Miguel Delibes. Découverte d’une architecture à la fois élégante et intemporelle.

 
 
A+
 
a-
 

C’est un joyeux mélange d’épurement et de luminosité qui rappelle par moment quelques touches corbuséennes et vient de prendre place sur l’avenue de Pablo Iglesias de Alcobendas de la capitale espagnole. Le bâtiment accueille l'Ecole Internationale de Photographie (PhotoEspaña de Alcobendas Universidad popular), une médiathèque ainsi que le service du conseil de la mairie.

 

Comme un chemin de ronde

 

L’édifice, construit sur une parcelle de 6000 m²,  est le résultat de la volonté de créer un centre ouvert et dynamique tout en générant une volumétrie singulière. Ainsi, Rafael de La-Hoz propose un bâtiment composé de trois parties distinctes et complètement interconnectées: un cube vitré, un volume plus haut et massif ainsi qu’une couronne horizontale et surélevée qui crée un autre espace, une place de convergence et d'échange.


L'intervalle généré par la couronne forme un grand vide, un patio dans lequel les deux autres volumes sont insérés, laissant les espaces aérés et lumineux. Ces cours résultant ont des caractéristiques opposées en raison de leurs tailles, de leurs proportions et de leurs orientations. Alors que le plus grand atrium est conçu comme un jardin d'hiver à la fois paysagé et ensoleillé, le second est un patio vertical qui est censé fournir de l'ombre surtout pendant les journées chaudes de l’été.

 

Trois volumes interconnectés


Le volume central vitré représente le noyau du projet. Il accueille la salle polyvalente au rez-de-chaussée, le hall d’entrée du bâtiment, un espace d’exposition et une zone de repos au premier étage. Sa position dans le complexe entre les deux patios et tangente au volume qui l’entoure, le transforme en un objet isolé qui, grâce à sa transparence, ressemble à une immense lanterne une fois la nuit tombée.

 

Le service de la mairie, le Centre international de PhotoEspaña, le studio de l'enseignant et la direction sont logés dans le volume massif. Quant à celui en bandeau, il comprend les salles de conférence et les salles de travail de l'Université.

 

Chacun de ces entités possède une utilisation indépendante et un accès vers la rue. Chaque partie du projet peut ainsi être utilisée à des moments différents de la journée et de diverses manières, ce qui procure une grande flexibilité au complexe.

 

A Madrid, l’Ecole Internationale de Photographie signée Rafael de La-Hoz valorise non seulement l’image du nouveau quartier où elle se trouve mais s’avère être un incontournable édifice capable de marquer son temps.

 

Sipane Hoh

 

Les photos : © Alfonso Quiroga

En Espagne, Rafael de La-Hoz signe l’espace Miguel Delibes
En Espagne, Rafael de La-Hoz signe l’espace Miguel Delibes
En Espagne, Rafael de La-Hoz signe l’espace Miguel Delibes
En Espagne, Rafael de La-Hoz signe l’espace Miguel Delibes
En Espagne, Rafael de La-Hoz signe l’espace Miguel Delibes
En Espagne, Rafael de La-Hoz signe l’espace Miguel Delibes
En Espagne, Rafael de La-Hoz signe l’espace Miguel Delibes
En Espagne, Rafael de La-Hoz signe l’espace Miguel Delibes
En Espagne, Rafael de La-Hoz signe l’espace Miguel Delibes
Mot clefs
Catégories
CYBER