• Accueil
  •  > 
  • Elemental Team, pour un Logement Social Dynamique sans la Dette
Rejoignez Cyberarchi : 

Elemental Team, pour un Logement Social Dynamique sans la Dette

© Cyberarchi 2019

Alejandro Aravena (Santiago de Chile, Chili) est un architecte de 35 ans, enseignant, chercheur, praticien. Depuis la création de son agence en 1994, de nombreux prix ont salué son oeuvre d'architecte : bâtiments publics, universitaires, maisons privées aussi, qui sont l'atelier d'un créateur qui aime la matière et la géométrie.

 
 
A+
 
a-
 

La nomination pour le Global Award récompense le travail qu'il accomplit depuis 2000 au sein d'Elemental, une structure originale créée pour stimuler la construction sociale, dont il est aujourd'hui le directeur et l'inspirateur.

Mas con lo mismo*

Mi-office public, mi-taller, Elemental Team est un 'do tank', associé à l'université de Santiago pour concevoir des modèles d'habitat social contemporains, dans un Chili où l'accès à la démocratie a coïncidé avec l'émergence du débat sur le développement durable. Ce débat mondial prend évidemment ses propres contours au sud. La conscience de l'urgence sociale du logement y conserve une intensité qui s'est affaiblie en Occident ; le débat sur la ville future, quant à lui, augmente de plusieurs magnitudes sur le continent des mégalopoles. L'expérience d'Elemental livre des enseignements qui conjuguent le rappel historique et des visions radicales du futur urbain.

Pour Aravena, la recherche d'un habitat "facteur de progrès" devient d'autant plus stratégique et doit se mener dans les conditions ordinaires du marché et des budgets publics. A l'opposé d'une scène européenne qui risque d'enfermer la sustainaibility dans des technologies coûteuses ou des quartiers protégés, Elemental recherche le "mas con lo mismo" : faire mieux avec le même. Un même qui restera, dans un Chili en explosion urbaine, le béton et la brique.

Aravena interprète l'impératif de durabilité dans cette perspective sud-américaine de renouvellement urbain rapide : si "l'architecture du logement ne peut plus se contenter d'être une commande sociale et doit devenir durable, c'est par sa propre réversibilité, sa capacité de revenir à un état minimum antérieur, à partir duquel on pourra transformer, reconstruire".

Une liste déjà longue de viviendas sociales a donné corps à ces principes. Le quartier construit à Iquique en 2004 pour résorber un bidonville installé depuis 30 ans en plein centre en témoigne. Elemental a mené le relogement sur place des 100 familles dans le cadre d'un programme public, 'Vivienda Social Dinamica sin Deuda'*, qui alloue des subventions aux familles les plus pauvres pour qu'elles accèdent au logement. Mais la somme ne couvrait ici, vu le prix du sol, qu'une partie des coûts.

Elemental a mis au point un dispositif de construction ouverte. En dessin, ce collectif en bande avait une étrange silhouette crénelée : une série de L en béton, accolés, contenant sur deux étages la cellule déjà financée. Il appartiendrait ensuite aux habitants de construire eux-mêmes de nouvelles pièces, dans le vide du L, au fur et à mesure de leurs moyens. Les vides sont aujourd'hui comblés. L'architecture originelle, rigoureuse et belle, a vertébré un processus qui a 'produit' un quartier, activé le développement et évoluera encore.

Alejandro Aravena conçoit des logements sociaux dans les sites urbains les plus divers, toujours à la recherche de principes constructifs appropriés, ouverts, économiques. Il met au point à Tocopilla, ville dévastée par un séisme en novembre 2007, des logements anti-sismiques à 10.000 dollars. "A la lumière de l'expérience, Elemental veut contribuer, avec une ingénierie et une architecture d'avant-garde, à élever le niveau de vie au Chili, en utilisant la ville comme une ressource illimitée pour construire l'égalité".

Marie-Hélène Contal

* Logement Social Dynamique sans la Dette

Diplômé de l'Université catholique de Santiago en 1992, Alejandro Aravena a suivi ensuite le célèbre cours d'Histoire et théorie de l'architecture de l'IUAV de Venise avant de repartir s'installer au Chili en 1994. Il a enseigné à Harvard, Barcelone et aujourd'hui dans son Université. Il a rejoint l'association Elemental en 2000 et est devenu directeur en 2006. Son oeuvre personnelle est abondamment publiée et remarquée : mention spéciale à la Biennale de Venise en 1991, sélection d'Architectural Record pour son palmarès des dix architectes les plus prometteurs en 2004, médaille Erich Schelling en 2006. Alejandro a écrit plusieurs ouvrages de théorie de l'architecture aux éditions Ed Arq.

Lire les autres articles du dossier ' Global Award for sustainable architecture' :

  • 'La seconde édition du Global Award est bien engagée' ;

  • 'Carin Smuts (CS Studio) : une vision particulière de la responsabilité de l'architecte' ;

  • 'Fabrizio Carola : l'humaniste en rupture avec la brutalité modernisatrice coloniale' ;

  • 'Philippe Samyn invente de nouveaux 'indicateurs'' ;

  • 'Rural Studio : le développement durable né de la nécessité à Newburn, Alabama (USA)' ;

  • 'Collection-manifeste : la maison n°1 de Hermann Kaufmann'.

'L'engagement social d'architectes de pays émergents au défi de la Collection Manifeste'
Elemental Team, pour un Logement Social Dynamique sans la Dette
Elemental Team, pour un Logement Social Dynamique sans la Dette
Elemental Team, pour un Logement Social Dynamique sans la Dette
Elemental Team, pour un Logement Social Dynamique sans la Dette
Elemental Team, pour un Logement Social Dynamique sans la Dette
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER