Rejoignez Cyberarchi : 

Edmond Lay (1984)

Pour ma part, j'ai toujours refusé de travailler sur les grands ensembles. Je n'étais pas d'accord pour travailler sur ces plans-masses que je trouvais simplistes, sur la multiplication des mêmes cellules sur tous les niveaux. Tout cela pour moi était inacceptable. Les décideurs, souvent polytechniciens, avaient un rôle important, parfois même ils allaient jusqu'à dessiner les plans, puis décidaient de ce qui devait se faire.

 
 
A+
 
a-
 

Mon admiration pour Le Corbusier, grand architecte, artiste, s'arrête à l'architecture : en ce qui concerne l'urbanisme, je ne partage pas ses vues.

C'est à propos des constructions scolaires que je serais le plus virulent : là, il faut démolir plus qu'ailleurs, pour renouveler les pratiques d'enseignement, apporter plus de libertés. N'oublions pas que c'est là que nous formons les jeunes qui y passent quinze ans de leur vie.

Lire notre article : 'Grands Prix et Grands Ensembles'.

Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER