• Accueil
  •  > 
  • 'Eco-Activation // Système d'opérations topographiques', Alès
Rejoignez Cyberarchi : 

'Eco-Activation // Système d'opérations topographiques', Alès

© Cyberarchi 2019

Envisager la ville comme un nouvel éco-système en évitant toute 'gadgetisation durable' telle est la volonté de l'équipe Bourdier-Collet-Airaud-Boiteau-Amar (Finalistes) sur le site d'Alès (30). Pour ce faire, les concepts d'hétérogénéité, de cloisonnement, d'éclatement sont mobilisés dans l'objectif de révéler, in fine, des liaisons urbaines.

 
 
A+
 
a-
 

Alès faisait partie de la famille de sites intitulée : Revitalisation

La revitalisation est un effort délibéré, organisé, conscient pratiqué par des membres d'un groupe pour créer une nouvelle culture.

Dans le cadre d'Europan 10, la revitalisation concerne les sites où la question principale est : dans les aires spatialement et socialement disqualifiées, comment intensifier la vie urbaine ?

Il était inscrit, parmi huit sites, dans la sous-rubrique intitulée : Pôle magnétique

Un aimant est un matériau ou un objet qui produit un champ magnétique qui attire ou rejette les autres aimants. Dans le cadre d'Europan 10, quelques sites peuvent être l'occasion de créer des aimants urbains. Quelles sont les conditions nécessaires, dans un lieu spécifique (changement ou renforcement des usages, augmentation des espaces publics et privés), pour réactiver un espace en y attirant les citadins ?

Le texte d'Emilie Bourdier, architect, Pierre Collet, landscape and agricultural engineer, Sylvian Airaud, Martin Boiteau, Nicolas Amar, architects

Ce lieu taillé pour recevoir le mouvement incessant des trains et des passagers est aujourd'hui une friche industrielle et poétique, en attente d'un basculement vers la ville.

D'emblée, nous envisageons de densifier les abords de la ligne tram-train comme futur témoin de l'hétérogénéité des lieux. Cette action matérialise une réalité de la société toujours plus complexe, une acceptation du mélange proposé comme une véritable séquence d'entrée sur Alès. L'accumulation est le reflet de la ville contemporaine.

La densité, réclamée de tous, doit être une réponse au cloisonnement symptomatique de nos villes. L'éclatement du programme et la formation d'espaces aux usages multiples sont le garant d'un cadre de vie propice à l'épanouissement et à l'accueil des nouveaux habitants. Il s'agit d'appréhender la ville nouvelle comme une mise en circulation des potentiels face aux évolutions permanentes. Penser le lieu autrement, comme un révélateur des liaisons urbaines, comme base de reconnexion des sites négligés au service d'une meilleure dynamique des quartiers.

Face aux thématiques environnementales, nous refusons de tomber dans les travers d'une réponse systématisée, dans une 'gadgetisation durable'. Notre vision du développement durable se base plutôt sur la recherche d'une empreinte écologique minimale optimisant l'enveloppe bâtie, les matériaux et la mutualisation des espaces d'activités.

Notre réponse, par conséquent, sera contextuelle, unique et non standard.

Fondé sur un système d'opérations topographiques, notre méthodologie relève de quatre indices majeurs : géographique, géologique, géométrique et programmatique. Nous révélons ainsi l'ensemble des logiques in-situ permettant la création d'un nouvel Eco-système. C'est le processus d'Eco-activation.

Consulter également notre dossier 'Europan 10 : les Français primés, sur sites en France' et notre album-photos 'Europan 10 : de Saintes à Alès, par Triel et Seilh...'.

'Eco-Activation // Système d'opérations topographiques', Alès
'Eco-Activation // Système d'opérations topographiques', Alès
'Eco-Activation // Système d'opérations topographiques', Alès
'Eco-Activation // Système d'opérations topographiques', Alès
'Eco-Activation // Système d'opérations topographiques', Alès
'Eco-Activation // Système d'opérations topographiques', Alès
Mot clefs
Catégories
CYBER