• Accueil
  •  > 
  • Eclairage zénithal et photovoltaïque : Le dojo du quartier des Pugets à Saint-Laurent-du-Var
Rejoignez Cyberarchi : 
Communiqué
© Cyberarchi 2019

Eclairage zénithal et photovoltaïque : Le dojo du quartier des Pugets à Saint-Laurent-du-Var

Privilégier « Le meilleur emploi de l'énergie » telle est la philosophie qui sous-tend la pratique du Kodokan, cette école de judo japonaise née en 1860. C'est également l'esprit qui imprègne la réalisation d'un dojo emblématique sur le plan énergétique et environnemental à la demande de la ville de Saint- Laurent-du-Var, Maître d'ouvrage du projet.
Le Groupe SIH est partenaire de cette réalisation.

Publié le 24/06/2013

A+
A-

Un modèle de développement durable appliqué aux installations sportives
« Ne pas avoir recours aux énergies fossiles et viser l'équilibre énergétique d'une réalisation traduisant la vocation du lieu : la pratique du judo ».

Tels étaient les impératifs du maître d'ouvrage. Pour satisfaire ces exigences, le cabinet MOONENS - GEORGES - FRESCO a mis en oeuvre un large éventail de techniques environnementales et opté pour l'éclairage zénithal. Dans ce cadre il a retenu le système SUNEO-VOUTE du Groupe SIH et de sa filiale Innovation Partners comprenant des brise-soleil avec intégration de capteurs solaires. Sur un plan architectural, le bâtiment de 1500 m2 est conçu en deux zones superposées délimitant les espaces dédiés au public de ceux réservés aux combats. Visuellement cette séparation s'exprime par le jeu des formes géométriques. La zone dédiée au combat s'inscrit dans un carré. Elle est constituée d'une grande salle comportant quatre aires de combat, une salle d'entraînement et une salle de musculation.

Cet espace est ceint d'une tribune périphérique de 300 m2 pouvant accueillir 499 spectateurs.
L'ensemble représente un cylindre en bois coiffant un parallélépipède en béton dessinant une architecture remarquable pour un espace voué à l'accueil de compétitions régionales.


Pour une installation sportive exemplaire sur le plan environnemental

Conçu pour être un bâtiment à énergie positive, cet équipement sportif prend en compte les objectifs HQE, ceux du Grenelle de l'environnement et du Label A.G.I.R pour l'énergie dont la ville de Saint Laurent du Var est lauréate. Dans ce cadre le bâtiment bénéficie de toutes les solutions et innovations disponibles permettant d'augmenter ses performances énergétiques à tous les niveaux :


  • Une isolation par l'extérieur renforcée par l'intégration de rupteurs thermiques pour économiser l'énergie

  • Maîtrise des températures par le biais d'une Pompe à chaleur combinée à un puit canadien d'un kilomètre de long.

  • La production d'énergie solaire thermique sur 50 m2 (dédiée à la production d'eau chaude sanitaire) et 190 m2 de panneaux photovoltaïques pour la production d'une énergie destinée à la revente

« Dans un bâtiment super isolé comme celui, ce n'est pas le chauffage qui consomme le plus. L'éclairage artificiel et la ventilation sont les plus énergivores » souligne le maître d'oeuvre.
Dans ce cadre, l'éclairage zénithal s'est imposé dès le départ comme une évidence pour l'éclairage diurne, d'autant que le dojo est fortement fréquenté en journée par les scolaires. L'éclairage zénithal permettait d'allier le confort de la lumière naturel tout en baissant la facture énergétique. En parallèle, dans le cadre d'un bâtiment à énergie positive, nous cherchions une solution pour compenser la dépense énergétique par la production d'énergie solaire.
Au moment de l'élaboration du projet, la solution du photovoltaïque s'est imposée, d'autant que nous étions dans le sud de la France et que le photovoltaïque bénéficiait encore d'un tarif de rachat intéressant par EDF. Une solution déterminante pour la conception de la charpente.


Une incidence sur la conception du bâtiment

Notre rencontre avec la filiale du Groupe SIH a apporté une réponse globale à nos besoins : l'éclairage zénithal du système SUNEO-VOUTE permet de bénéficier de la lumière naturelle sans subir les effets du soleil direct, le tout complété par la possibilité d'intégrer des panneaux photovoltaïques.
Le concept développé par le fabricant allait tout à fait dans le sens de notre démarche. Il rassemblait en un seul produit trois aspects majeurs d'une démarche Haute Qualité Environnementale :

  • L'éclairage naturel, qui permet d'éviter ou de réduire l'usage de l'éclairage artificiel

  • Les brise-soleil, support des capteurs solaires ont un double rôle :


«La charpente du bâtiment a été conçue à partir de ce produit » rappelle Philippe Moonens, l'un des architectes du projet. Nous avions une contrainte urbanistique de 7 mètres de hauteur à ne pas dépasser et la toiture, d'une surface de 700 m2 devait rester suffisamment plate pour intégrer les équipements photovoltaïques et le système de chaleur ».


Eclairage zénithal et photovoltaïque : Le dojo du quartier des Pugets à Saint-Laurent-du-Var
Eclairage zénithal et photovoltaïque : Le dojo du quartier des Pugets à Saint-Laurent-du-Var
Eclairage zénithal et photovoltaïque : Le dojo du quartier des Pugets à Saint-Laurent-du-Var
Eclairage zénithal et photovoltaïque : Le dojo du quartier des Pugets à Saint-Laurent-du-Var
CYBER