• Accueil
  •  > 
  • Du cuivre sur une maison HQE en région parisienne
Rejoignez Cyberarchi : 

Du cuivre sur une maison HQE en région parisienne

© Cyberarchi 2020

Construite en plein centre ville de Malakoff à l'emplacement d'un ancien café, cette maison HQE (Haute Qualité Environnementale) de 160 m² a été achevée en septembre 2011. Sa façade d'inspiration industrielle laisse une large place aux surfaces vitrées et se compose pour moitié d'un bardage en cuivre brut.

 
 
A+
 
a-
 

« Nous voulions à tout prix éviter que cette maison de ville sur 3 étages ait l'allure d'un petit immeuble de bureau. C'est là que le cuivre intervient ! Il apporte un élément précieux et différenciant mais s'intègre bien au bâti environnant. Sa facilité de mise en oeuvre a également été un critère de choix » explique l'architecte Olivier Joussellin, VO Architectes.

Le reste de la façade a bénéficié d'une isolation par l'extérieur enduite de chaux peinte en gris côté rue et en vert côté cour. Cette couleur a été choisie à dessein pour obtenir dans quelques années une harmonie entre les différentes parties de la façade. Au terme de son processus naturel d'oxydation, le bardage en cuivre prendra en effet une teinte vert amande mat caractéristique.

 « Je trouve fascinant le fait que ma maison change d'aspect au fil des années, de l'orange flamboyant au vert turquoise, confie la propriétaire. Le cuivre est le seul matériau soumis à ce phénomène. Et contrairement à un bardage qui va s'abîmer avec le temps, comme le bois par exemple, le vieillissement du cuivre a l'avantage de protéger la façade et d'améliorer sa longévité » précise t-elle.

Également en cuivre, la gouttière s'intègre parfaitement au revêtement et évoluera dans le temps de la même manière. Pour l'intérieur, des finitions brutes ont été privilégiées avec des revêtements en béton quartz ciré. La lumière traverse la bâtisse de part en part et inonde en particulier le grand atelier situé au dernier étage.

Dans le cadre de la démarche HQE, le choix des matériaux est par ailleurs essentiel. Comme la chaux et la peinture minérale, le cuivre était un atout pour limiter l'empreinte environnementale de la maison. L'impact du cuivre peut être évalué par les architectes grâce aux Fiches de Déclaration Environnementales et Sanitaires (FDE&S) dont il fait l'objet et qui sont consultables sur la base de référence INIES. Autres maillons essentiels de la démarche HQE, un ballon thermodynamique, une VMC double flux et l'éclairage par spots leds assurent le confort des habitants.

Architecte : Olivier Joussellin, VO Architectes
Installateur : Richard Bricou
Maître d'ouvrage : Valérie Sicard

Du cuivre sur une maison HQE en région parisienne
Du cuivre sur une maison HQE en région parisienne
Du cuivre sur une maison HQE en région parisienne
Du cuivre sur une maison HQE en région parisienne
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  

Recevez la newsletter

CYBER