• Accueil
  •  > 
  • « Du Coq Faisan », une restructuration qui valorise le patrimoine
Rejoignez Cyberarchi : 

« Du Coq Faisan », une restructuration qui valorise le patrimoine

Agence OWA : Copyright 2019

A Bailly-Romainvilliers, dans un délicat contexte patrimonial, l’agence OWA (Olivier Werner Architecte) a réalisé la réhabilitation ainsi que la restructuration d’une ancienne grange en un généreux centre socioculturel. Une transformation qui apporte un nouveau souffle au quartier tout en respectant le patrimoine.

 

 
 
A+
 
a-
 

Dans le but d’héberger diverses manifestations comme des expositions et des colloques, la municipalité de Bailly-Romainvilliers a souhaité la transformation d’une ancienne grange tombée en désuétude en un centre socioculturel utile et fonctionnel.

De l’ancien mué en social et culturel

La commune de Bailly-Romainvilliers qui fait partie de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée, se situe dans le département de Seine-et-Marne. Le centre ville qui comprend une multitude de maisons mitoyennes datant du 19ème et du 20ème siècle se recroqueville autour de la place de la mairie.

La grange « du Coq Faisan » fait partie d’un ensemble d’édifices, dont le presbytère, reconnus par leur grande valeur patrimoniale. Selon les règlements d’urbanisme, la modification de l’aspect de ces derniers est interdite. Un travail délicat attend l’agence d’architecture mandaté à l’occasion pour mener à bien les travaux de réhabilitation et de transformation.

L’approche des architectes se fait d’une manière pragmatique. La conception de l’édifice, envisagée en deux étapes, prévoit d’assainir l’enveloppe pour pouvoir y insérer par la suite le nouveau programme. Le tout dans le but de réaliser un projet salutaire à la fois social et culturel.

Un beau volume revisité

Le volume général de l’édifice a aidé les architectes dans la conception d’une grande salle de réunion. Alors que la charpente a été nettoyée et gardée telle quelle, l’intérieur a été complètement remanié. Quelques ouvertures irrégulières aux proportions variées donnant différentes vues sur le jardin d’une part et la rue d’autre part agrémentent la façade. 

Tous les éléments architecturaux qui peuvent valoriser le projet ont été gardés et ont servi comme support à l’agencement final qui a su créer une douce symbiose entre le contenant et le contenu. Le nouvel éclairage artificiel, la couleur blanche aidant, donne l’impression d’agrandissement de l’espace. De la même manière, les architectes ont accordé une grande attention aux détails, le résultat est donc un joli travail d’orfèvre qui ravive tout le quartier.

L’ancienne étable qui porte en elle les caractéristiques de l’architecture typique se mue ainsi en un agréable espace utile qui a su s’adapter aux diverses exigences nouvelles du centre ville.

Sipane Hoh

« Du Coq Faisan », une restructuration qui valorise le patrimoine
« Du Coq Faisan », une restructuration qui valorise le patrimoine
« Du Coq Faisan », une restructuration qui valorise le patrimoine
« Du Coq Faisan », une restructuration qui valorise le patrimoine
« Du Coq Faisan », une restructuration qui valorise le patrimoine
« Du Coq Faisan », une restructuration qui valorise le patrimoine
« Du Coq Faisan », une restructuration qui valorise le patrimoine
« Du Coq Faisan », une restructuration qui valorise le patrimoine
Mot clefs
Catégories
CYBER