• Accueil
  •  > 
  • Développement durable : la façade en verre fait désormais partie de la solution
Rejoignez Cyberarchi : 

Développement durable : la façade en verre fait désormais partie de la solution

© Cyberarchi 2019

Une façade autonome en énergie, avec des fonctionnalités, telles le chauffage, la climatisation, la ventilation naturelle contrôlée ou encore des stores à lames, entièrement intégrées en même temps, le tout avec des matériaux au cycle de vie parfaitement identifié ? Des architectes et des maîtres d'ouvrages l'ont rêvée. Wicona l'a réalisée. Découverte d'une innovation primée deux fois à Batimat.

 
 
A+
 
a-
 

"Nous voulions parvenir à des choses concrètes car rien n'est plus dangereux que d'utiliser la démarche HQE seulement dans un but de communication". Christian de la Marque, directeur marketing communication de Wicona, une société franco-allemande de conception de systèmes de façades et de menuiseries en aluminium, acier et inox, pouvait se féliciter des choix effectués quand, il y a plus de deux ans, l'entreprise a décidé d'inscrire "ses efforts" dans un meilleur respect de l'environnement.

Il s'agit donc d'une façade double peau autonome en énergie, grâce à ses panneaux photovoltaïques, constituée de modules préfabriqués qui intègrent toutes les fonctionnalités nécessaires au confort des usagers. Son efficacité est d'autant plus importante que le bâtiment est grand. Les modules, se connectant entre eux par un système 'plug-and-play', laissent toute liberté de création architecturale. Le module intègre le chauffage, la climatisation, la ventilation naturelle contrôlée, des stores à lames réfléchissantes assurant le rôle de protection solaire et de guidage de la lumière vers le plafond, des leds intégrés pour la décoration et des panneaux solaires fournissant l'énergie à tous les équipements. La baisse de la consommation énergétique peut atteindre jusqu'à 44% sur un bâtiment de 31 étages (bilan énergétique certifié par Schmidt Reuter & Partners). Les marchés visés sont les immeubles de bureaux, les établissements d'enseignement et les établissements de soins.

Plus intéressant peut-être est que cette innovation n'était pas un objectif en soi mais représente plutôt le résultat heureux d'une démarche qui a impliqué toute l'entreprise (dans société franco-allemande, il y a allemande, ceci expliquant aussi cela quand on connaît l'avance des Allemands en matière de développement durable) et l'ensemble de ses sous-traitants. Reprenons. Il y a deux ans donc, Wicona décide d'inscrire sa croissance dans le cadre du développement durable. Sa première initiative fut de concevoir de façon exhaustive des fiches A.C.V (analyse du cycle de vie) pour chacun des éléments de chacun de ses produits. C'est-à-dire que ces fiches vont de l'extraction de la bauxite jusqu'au recyclage des composants en fin de vie.

Vaste entreprise mais qui a permis à Wicona d'établir une photographie précise de l'ensemble de la chaîne de production et, en conséquence, de faire apparaître clairement les "bons" et "mauvais" matériaux 'durables'. Ce qui eu d'ailleurs pour premier effet de mettre la pression sur... les fournisseurs, priés soudain de se mettre en conformité avec la nouvelle ambition de l'entreprise. Ambition d'ailleurs bientôt récompensée avec une certification ISO 14001. "Mais cela n'était pas encore suffisant", explique Christian de la Marque puisque c'est tout le développement de nouveaux produits qu'il fallut réinventer. Pour ce faire, l'entreprise a embauché et intégré un ingénieur spécialisé. Ce dernier a dans un premier temps analysé les écarts et différences entre les différents matériaux puis, en allant par exemple au-delà de leur seule performance, offert des pistes d'amélioration. C'est ainsi par exemple que sont nées des idées de recherche autour de la notion de projet démontable pour en rendre plus aisée dans l'avenir la disposition ultime ou le recyclage.

Par ailleurs, tout ce travail s'est effectué en collaboration avec l'Allemagne qui a apporté dans le panier son savoir-faire en terme de photovoltaïque. "C'est ainsi que l'idée d'intégration dans une façade de fonctionnalités qui n'y existaient pas encore est apparue", explique Christian de la Marque. "Avec deux contraintes : ne pas transiger avec la performance de la façade et son aspect architectural tout en essayant d'obtenir, à terme, une façade autosuffisante". Le résultat du processus est la reconnaissance, sans ambiguïté, des professionnels sur Batimat et le succès de TEmotion lors de ce Concours de l'Innovation.

Christian de la Marque explique ce succès, plus rapide qu'anticipé, par le fait que la démarche est rapidement devenue une "philosophie" d'entreprise, d'une part parce que "la volonté de certains ingénieurs existait déjà" et, d'autre part, parce que la culture de l'entreprise, "le terreau existant", a pu s'exprimer "non pas sur des mots, mais sur du concret". "TEmotion n'est pas une maquette mais une façade qui fonctionne, y compris pour le marché de la rénovation. Quand les prescripteurs nous proposent des projets, nous devons pouvoir leur dire : votre façade sera amortie en 7, 9 ou 12 ans. Il est facile de s'approprier le discours du développement durable. Nous avons décidé d'être tangibles, de penser en terme de bilan global et de dire la vérité".

Quand la prise en compte du développement durable s'inscrit dans le réel, Wicona démontre ainsi que les résultats ne se font pas attendre. De fait, l'étonnement des visiteurs sur le stand était à la hauteur de l'innovation.


(Note de la rédaction : L'éthique du journaliste interdit d'écrire ou de parler - en bien ou en mal - d'un client ou d'un sponsor. Nos lecteurs auront bien noté depuis quelques semaines la publicité Wicona sur nos pages. Mais Wicona ayant gagné une médaille d'or et, surtout, la Mention Développement Durable, du Concours de l'Innovation de Batimat 2005, dont c'était le thème cette année, nous avons choisi de présenter ci-dessus TEmotion, le produit lauréat, avec cette mention d'explication.)

Développement durable : la façade en verre fait désormais partie de la solution
Développement durable : la façade en verre fait désormais partie de la solution
Développement durable : la façade en verre fait désormais partie de la solution
Développement durable : la façade en verre fait désormais partie de la solution
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER