• Accueil
  •  > 
  • Dessine moi une maison en bois
Rejoignez Cyberarchi : 

Dessine moi une maison en bois

En plein essor économique, l'utilisation du bois dans la construction tend à se généraliser. Le public s'y intéresse de plus en plus et les accords au niveau local, national et européen se multiplient, de même que les réalisations. Architectes à vos tables de travail, affûtez vos crayons... de bois.

 
 
A+
 
a-
 

L'utilisation du bois pour l'habitation redevient à la mode. La tendance se confirme tant aussi bien chez les professionnels de la construction, les pouvoirs publics et les consommateurs. Tous estiment que le matériau apporte une valeur ajoutée à l'habitation, par rapport au cadre de vie, mais aussi par rapport au respect de l'environnement. Selon André Lefèvre, président de la Fédération Française du Bâtiment - Charpenterie Menuiserie et parquet (FFB-CMP), le nombre de maison en bois pourrait "doubler son marché et passer de 6.000 à 12.000" habitations dans les prochaines années.

Dans le grand public, le bois fait encore l'objet d'idées préconçues mais l'intérêt est flagrant, en témoignent les salons spécialisés à Angers (49) et à Rouen (76), qui ont connu des records de fréquentation en 2003. Durant ces rendez-vous, des projets de conception tous bois ont d'ailleurs été présentés et récompensés par des jurys d'experts. Ainsi une maison de Franche-Comté, conçu avec des madriers d'épicéas du Haut-Jura a obtenu le premier prix du Salon Bois d'Angers.

Les pouvoirs publics n'ont pas attendu les affichages et les spots télévisés pour développer la filière bois dans l'Hexagone. L'Etat a signé en 2001 avec les principaux représentants du secteur un accord-cadre 'Bois, Construction, Environnement'. Cet accord prévoit notamment des seuils minimums de bois parmi les matériaux utilisés dans l'édification des immeubles.

Enfin, d'autres accords peuvent se nouer au niveau local. Le département de Franche-comté vient de prendre une avance dans ce domaine. Une charte de qualité a été signée au début de l'année 2004 favorisant l'utilisation de bois apparent. L'accord, voulu par l'association pour le développement des industries du bois en Franche-Comté, a été visé par les responsables locaux de la DDE, du conseil d'architecture, d'urbanisme et d'équipement et l'architecte des Bâtiments de France.

Cette signature a été l'occasion pour les différents protagonistes de vérifier par eux-mêmes les différentes réalisations déjà existantes dans le département : la maison primée au Salon Bois d'Angers, mais aussi d'autres habitations, fruit du travail des entreprises et des architectes de la région.

Un véritable marché est en train de se développer. Les architectes qui se spécialisent dans ce domaine ou qui veulent se lancer dans des projets devraient en conséquence pouvoir bénéficier d'une conjoncture favorable propre à créer des opportunités. Il suffit juste de toucher du bois.

Christophe Leray

Dessine moi une maison en bois
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER