• Accueil
  •  > 
  • Des projets innovants aluminium récompensés
Rejoignez Cyberarchi : 

Des projets innovants aluminium récompensés

Concours L’Aluminium pour l’éco-design, édition 2015 : Copyright 2019

Les prix de la neuvième édition du concours L’Aluminium pour l’éco-design 2015 ont été remis le 4 juin dernier lors des Rencontres de l’innovation organisées par l’Association française de l’aluminium (AFA), à Paris. Ce concours a pour vocation de créer des liens entre les étudiants et l’industrie de l’aluminium et de les inciter à analyser le cycle de vie de leur production. Il leur offre également de nombreuses opportunités de rencontre avec le monde professionnel.

 
 
A+
 
a-
 

Composé de personnalités reconnues dans diverses disciplines, le jury a sélectionné les projets en fonction de cinq critères principaux : intégration de celui-ci dans une démarche d’éco-conception, valorisation des qualités de l’aluminium, innovation, faisabilité du projet et qualité de présentation. Deux projets ex-aequo se partagent la première place : la façade piézoélectrique et Kali. Une mention spéciale a été délivrée par Solid Works, partenaire du concours depuis sa création,  à Cookaround, pour son approche écoresponsable. 

 

La façade piézoélectrique productrice d’énergie

 

Imaginée par Jérémy Richard, Jordan Cieski et Jade Renaut, étudiants à l’École nationale supérieure d’architecture Paris Malaquais, la façade piézoélectrique se place en seconde peau sur tout type de bâtiment. Celle-ci protège des rayons solaires, mais surtout produit de l’énergie grâce au vent, remplaçant ainsi les panneaux photovoltaïques, plus coûteux et moins esthétiques. Cette façade est constituée de panneaux verticaux composés de lamelles d’aluminium qui vibrent sous l’effet du vent. Grâce à des capteurs piézoélectriques, ces vibrations sont transformées en électricité qui est ensuite stockée puis réutilisée selon les besoins énergétiques du bâtiment. 

« Formellement, nous nous sommes inspirés du travail de l’artiste américain Ned Kahn (The Wave, Target Field, Minneapolis, 2010), qui installe des lamelles d’aluminium en façade de bâtiment, qui se soulèvent avec le vent et produisent un aspect visuel fort sur l’ensemble de la façade, mais sans y intégrer l’idée de la capture d’énergie éolienne, ni de panneaux pivotants », précisent les concepteurs. 

 

Kali. Œuvre d’art ?

 

Le projet Kali, conçu par Maureen Barbette, étudiante à l’École nationale supérieure des arts décoratifs, propose une gamme de miroirs en tôle d’aluminium polie et pliée. Le pliage répété sur toute la surface du miroir, convexe ou concave, vient fragmenter l’image reflétée et donner une image réécrite. L’étudiante s’est inspirée «  de la magie des Kaléidoscopes […] pour redécouper et redessiner l’espace grâce à un miroir en aluminium ». « Ce matériau est très reflétant, léger et maniable, et même s’il est moins fidèle dans son reflet que le verre, il s’en dégage une image encore plus forte », plus poétique encore. 

Le jury a été particulièrement sensible à la dimension artisanale du projet, qui sort l’aluminium de sa connotation industrielle pour l’élever au statut d’œuvre d’art. 

 

Cookaround, un four nomade

 

Créé par Hélène Coignet et Bahaa Alawieh, tous deux étudiants à l’École nationale supérieure d’architecture de Normandie, Cookaround est un four solaire léger, facile à transporter, qui permet de chauffer rapidement nourriture et boissons. Il est conçu à partir d’un anneau en aluminium rempli d’eau qui catalyse et diffuse la chaleur.

L’aluminium a été choisi pour ses propriétés de conduction, résistance et légèreté, mais aussi pour ses aspects économiques, écologiques et sociales qui s’inscrivent dans une démarche de développement durable. Ainsi, Cookaround permet de consommer sans dépenser d’énergie ni émettre de pollution tout en libérant les usagers du temps pris par la préparation des repas. De plus ses matériaux sont entièrement recyclables. 

Outre ses propriétés reconnues depuis le XIXe siècle et comme le montrent ces projets innovants, l’aluminium tient un place centrale en termes de développement durable avec des applications dans de multiples domaines. Ses propriétés de recyclage, notamment, ont permis de revaloriser les utilisations premières de ce matériau esthétique et peu coûteux. 

 

Pour en savoir plus

L’aluminium pour l’éco-design : http://www.concours-alu.com

Le portail de l’aluminium en France : http://www.aluminium.fr

Institut pour l’histoire de l’aluminium (IHA) : http://www.histalu.org

 

Façade piézoélectrique
Cookaround
Kali
Mot clefs
Catégories
CYBER