• Accueil
  •  > 
  • Demain, quelle station ? Trois concepts gar' pour la RATP
Rejoignez Cyberarchi : 

Demain, quelle station ? Trois concepts gar' pour la RATP

© Cyberarchi 2019

"Contribuer de manière originale à la réflexion prospective sur l'évolution des usages, de la mobilité et des liens entre transports et ville", tel était le défi lancé par la RATP à trois agences européennes qui, après sept mois de travail, ont rendu leur copie, depuis exposée partiellement à la Cité de l'Architecture.

 
 
A+
 
a-
 

A l'heure du Grand Paris, la question des transports est centrale. Aujourd'hui, le débat urbain et architectural est réduit, si l'on peut dire, à la problématique d'une nouvelle infrastructure ferroviaire. Orbitale, métrophérique, arc express, grand huit... Les propositions se succèdent. Seule constante, la réflexion. La RATP saisit alors l'occasion pour imaginer la station de demain, vaste programme attribué après un appel d'offres européen à trois agences d'architecture, française, anglaise, espagnole : Périphériques Architectes, Foreign Office Architects et Ábalos+Sentkiewicz arquitectos avec Jasper Morrison Office for Design.

Ce que confirme Lorenzo Sancho de Coulhac, responsable de la maîtrise d'ouvrage des espaces voyageurs de la RATP, qui précise cette idée d'une évolution majeure de la fabrique urbaine. "Alors que les stations de métro se sont connectées à une ville préexistante, la station de demain émerge avec la ville", dit-il. Pour ce faire, la RATP préconise une "connexion globale" entre services et transports. Avec les trois équipes sélectionnées, elle a souhaité mener un travail d'échange à la fois prospectif et réaliste. Néanmoins, le niveau d'ambition sera, in fine, précisé par la société du Grand Paris.

L'exposition 'Osmose**, quelles stations pour demain', présentée à la Cité de l'Architecture et du Patrimoine du 26 mai au 14 juin 2010, donnait à apercevoir les trois concepts élaborés, a priori différents à entendre leur commanditaire. Si les images varient, si le vocabulaire change, l'ensemble des propositions convergent. La gare exacerbe la centralité urbaine et réunit l'ensemble des fonctions vitales de la ville en une entité, une sorte de méga-structure au risque, peut-être, de déshériter la rue de sa fonction première. Le débat est ouvert mais cela dit, chaque concept est riche de propositions.

En bref, Périphériques Architectes conceptualise l'équation 'Station Minimale + Options Territoriales = Station Maximale' où intensification urbaine, promotion d'une architecture non standard, multimodalité et 'convenience store' sont de mises.

De son côté, FOA prône la création d'une station de métro qui soit un théâtre en plein air. Aux côtés des activités culturelles, un ensemble de plateaux flexibles est dédié aux usages commerçants et résidentiels.

Enfin, Ábalos+Sentkiewicz arquitectos avec Jasper Morrison Office for Design imagine l'extension verticale de la station, qui, elle aussi, abrite commerces de proximité, marchés spontanés, bureaux, logements, parkings à vélo et même parkings électriques. Le tout, sous une autre formule mathématique : 'Métro + Mix-Use + Densité + Soleil = 0 émission'.

Chaque projection interroge le rôle de la RATP. La densification de la gare, la création d'espaces commerciaux, voire de tours de bureaux, engageraient à première vue l'opérateur à développer des compétences nouvelles, celles notamment d'une foncière ou d'une société de gestion d'immobilier à l'instar d'Unibail. Lorenzo Sancho de Coulhac répond que non en précisant toutefois que la RATP devra, à terme, penser à un travail en co-maîtrise d'ouvrage.

Ces projets marquent donc pour la régie autonome une étape indéniable dans la manière d'imaginer les stations de l'avenir. Toutefois, ils laissent l'observateur sur sa faim. De la confidence même du responsable de la maîtrise d'ouvrage des espaces voyageurs de la RATP, "ces schémas existent déjà à l'étranger, notamment à Singapour ou au Japon". Pourquoi donc simuler une réalité ?

Jean-Philippe Hugron

* Lire à son propos notre portrait 'Ticket chic direct pour Venise pour la RATP'
** Osmose est le nom donné à l'ouvrage théorique, à la fois station et programme mixte, tel que souhaité par la RATP dans le cadre de sa consultation.

Demain, quelle station  ? Trois concepts gar' pour la RATP
Demain, quelle station  ? Trois concepts gar' pour la RATP
Demain, quelle station  ? Trois concepts gar' pour la RATP
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER