• Accueil
  •  > 
  • De l’ancienne halle ferroviaire au siège social de Nature & Découvertes
Rejoignez Cyberarchi : 

De l’ancienne halle ferroviaire au siège social de Nature & Découvertes

© Ville de Versailles : Copyright 2018

 

A Versailles, la dernière étape de la requalification du quartier des Chantiers est en cours. Il s’agit de la transformation de l’ancienne halle ferroviaire qui va devenir le nouveau siège social de Nature & Découvertes et sa fondation pour la nature. Et bien que la réalisation ne touche pas encore à sa fin, l’ensemble, signé de l’architecte Patrick Bouchain, respire l’authenticité et la justesse.

 
 
A+
 
a-
 

La transformation de l’ancienne halle ferroviaire de la gare de Versailles-Chantiers est l’une des pièces du puzzle urbain qui contient entre autres un pôle d’échanges multinodal (PEM), la nouvelle gare routière, un parking public équipé d’une station de vélos sécurisée ainsi que l’aménagement de pistes cyclables et d’accès piétons ; mais aussi trois programmes immobiliers et l’ancienne halle ferroviaire reconvertie en nouveau siège social de Nature & Découvertes.

 

La nature s’installe à Versailles

 

Au cœur d’un quartier historique mais dans un environnement résolument moderne, le projet de Patrick Bouchain (agence Construire) répond à la problématique future tout en puisant dans l’existant. En effet, l’entreprise Nature & Découvertes qui souhaitait se rapprocher des modes de transport collectif et d’habiter des locaux en adéquation avec son image, a trouvé le lieu adapté qui a pu révéler à merveille le savoir-faire de son architecte.

A l’issue d’un processus de consultation lancé par la Ville de Versailles sur le devenir de l’ancienne halle de fret implantée sur le site de Versailles-Chantiers, l’entreprise Nature & Découvertes s’est vue attribuer la parcelle. Cette dernière est située dans un environnement privilégie non loin du château, entre les étangs Gobert et la gare routière mais aussi entourée par un programme d’immobilier de bureau et un autre de logements.

Selon Patrick Bouchain : « Le nouveau siège social de Nature & Découvertes, dont l’architecture transfigurera le caractère industriel de l’existant en lui insufflant les signes d’une modernité joyeuse, paysagère et écologique, s’intègrera parfaitement dans la composition urbaine de Versailles dont il deviendra une composante remarquable. Issu du patrimoine du vingtième siècle, ce hangar sera emmené dans l’avenir en gardant les traces de son histoire. Il sera grand ouvert sur le quartier et s’inscrira dans la politique de développement durable et d’excellence environnementale voulue par la Ville. »

 

A la découverte de la permaculture

 

C’est donc à l’image de l’enseigne qui occupera les locaux transformés que l’architecte a conçu ce projet. Il s’agit d’un lieu fonctionnel, respectueux de l’environnement mais aussi atypique car il croise astucieusement patrimoine et nouveauté. C’est un projet qui répond avec tact aux diverses attentes, que ce soient de la ville ou des utilisateurs des lieux. Une réponse franche à la déclaration du maire de Versailles, François de Mazières : « En ce début du XXI e siècle, la prise de conscience de la gravité des enjeux environnementaux a, en quelques années, profondément changé la manière de concevoir la ville. Cette conviction je l’ai acquise lorsque je présidais la Cité de l’architecture et du patrimoine. Les expositions Habiter écologique, La ville fertile, Le Grand Paris ont alors démontré qu’il était possible de penser autrement la ville. Une ville plus équilibrée, une ville qui sache concilier une densité réfléchie avec la nature. À Versailles, avec mes équipes, nous avons donc décidé de tout mettre en œuvre pour que cette ville, connue dans le monde entier pour son magnifique château, incarne cette nouvelle modernité. »

Cette « nouvelle modernité » incarnée par le projet du siège de Nature & Découvertes, intègre avec brio dans sa composition l’architecture des portiques métalliques de l’ancienne halle de fret tout en se détachant de cette dernière en créant, des patios tramés plantés sur lesquels ouvriront les espaces de travail. Ces derniers, à la fois ouverts et généreux sont subdivisés en autant d’alcôves regroupant au maximum six personnes. L’équipement ménage des nichoirs pour les oiseaux et des espaces pour les ruches, elle fait appel aux dernières techniques de la construction bois mais aussi à la technologie de pointe des panneaux photovoltaïques sans oublier la présence des puits canadiens qui récoltent les eaux de pluie.

Une ferme urbaine conçue et cultivée selon les principes de la permaculture fait partie de l’ensemble. Il s’agit d’un projet confié à Gilles Degroote, entrepreneur de l’écologie urbaine. Outre le bénéfice direct des employés de la firme, la ferme servira de lieu de sensibilisation et d’innovation en matière d’écologie et de centre de formation à l’agro-écologie et à la permaculture. Un lieu ouvert à tous.

Dans le quartier de Versailles-Chantiers, Patrick Bouchain à travers son projet du siège de Nature & Découvertes, écrit une nouvelle histoire qui met le patrimoine industriel et la construction durable en adéquation.

 

Sipane Hoh

 

De l’ancienne halle ferroviaire au siège social de Nature & Découvertes
De l’ancienne halle ferroviaire au siège social de Nature & Découvertes
De l’ancienne halle ferroviaire au siège social de Nature & Découvertes
De l’ancienne halle ferroviaire au siège social de Nature & Découvertes
De l’ancienne halle ferroviaire au siège social de Nature & Découvertes
De l’ancienne halle ferroviaire au siège social de Nature & Découvertes
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
CYBER