• Accueil
  •  > 
  • David Mangin, Grand Prix de l'urbanisme 2008
Rejoignez Cyberarchi : 

David Mangin, Grand Prix de l'urbanisme 2008

© Cyberarchi 2021

Le jury du Grand prix de l'urbanisme, réuni à l'initiative de Jean-Louis Borloo, ministre d'Etat, ministre de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement Durable et de l'Aménagement du Territoire, a décerné, le 18 juin 2008, le Grand prix de l'urbanisme 2008 à David Mangin, prix qui lui sera remis par Jean-Louis Borloo, lors d'une cérémonie officielle, à l'automne 2008.

 
 
A+
 
a-
 

Lauréat du 'prix de la ville à lire', décerné par France Culture et la Revue Urbanisme pour son ouvrage La ville franchisée, il est un des rares urbanistes auteur d'un 'best seller' où son talent de dessinateur fait merveille. Sa pensée pour une ville durable à l'échelle des grands territoires de l'urbanisation contemporaine, plaide à sa manière pour une ville durable qui transformerait les 'produits' du marché de l'urbanisme en projets, défendant une 'ville passante' contre les logiques d'enfermement, en offrant un horizon sensé à cette ville hors la ville oubliée des rêves d'urbanistes et des grandes visions de projet urbain.

Lauréat du concours du réaménagement du secteur des Halles à Paris (notre illustration), il est aussi, dans le cadre de l'équipe Seura dont il fait partie, auteur de nombreux projets urbains tels celui de Douai (59), secteur du Raquet ; la requalification de l'entrée Nord de Marseille (13) ; celle de la RN23 à Angers (49) ; le développement de Sihanoukville au Cambodge, mais aussi de nombreux aménagements d'espaces publics à Bordeaux (33), Lille (59), Paris,...

Le jury a salué les propositions faites par les nominés pour agir en faveur d'une ville durable, écartant l'approche normative, pour une approche ouverte aux innovations, permettant l'expérimentation. Il s'agit de trouver les voies d'un avenir porteur d'espoir pour les générations futures, avec un accent mis sur les grands territoires de l'urbain généralisé, pour prôner une ville économe, aux mobilités douces, favorisant la mixité urbaine et la solidarité.

Le jury a souligné la haute qualité des trois autres 'nominés' : François Ascher, socio-économiste, enseignant et chercheur, Nicolas Michelin, architecte-urbaniste et Laurent Thery, directeur général de la SAMOA, société d'aménagement de la métropole ouest atlantique.

A cette occasion, Jean-Louis Borloo a salué "l'incroyable vitalité de l'urbanisme français comme en témoigne aujourd'hui le parcours engagé de David Mangin".

David Mangin, Grand Prix de l'urbanisme 2008
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER