• Accueil
  •  > 
  • Construction au fil de l'eau pour l'Aquaparc de Saint-Nazaire
Rejoignez Cyberarchi : 

Construction au fil de l'eau pour l'Aquaparc de Saint-Nazaire

Agence Coste Architectures / Guillaume Guérin : Copyright 2018

 

Saint-Nazaire accueille un nouvel Aquaparc en remplacement de ses deux piscines actuelles. Les besoins des pratiquants faisant évoluer l'architecture des Centres aquatiques, les architectes s'y retrouvent pour y exprimer toute leur créativité.

 
 
A+
 
a-
 

Léo-Lagrange et La Bouletterie, les deux piscines de Saint-Nazaire, nécessitaient toutes deux une réfection. L'agence Coste Architecture a été retenue pour cette mission. Le cahier des charges de la Carene (Communauté d'agglomération de Saint-Nazaire) exigeait un « centre aquatique moderne et fonctionnel » pour les habitants des dix communes de l'agglomération. Ça tombe bien, c'est la spécialité de l'agence !

Le nouveau Centre aquatique de l'Estuaire s'implante sur la Plaine des sports, au coeur de l'agglo. Autour : des gymnases, des terrains de sport, des bâtiments administratifs, locaux associatifs et autres salles de réunion… et un étrange vestige des années béton, la Soucoupe. Celle-ci fournit la principale inspiration du nouvel aquaparc. « La Soucoupe transmet une énergie céleste de haut en bas. Elle vient du ciel et se pose sur le sol. Le Centre Aquatique transmet lui, une énergie tellurique de bas en haut. Il sort du sol et monte vers le ciel. Les deux bâtiments s'équilibrent donc », confirme Emmanuel Coste.

 

Un bâtiment inspiré des récifs coralliens

 

L'enjeu architectural a consisté à inscrire l'identité du patrimoine actuel au sein d'une réalisation contemporaine. Et pour cela travailler sur une approche graphique, énergétique et biomimétique du nouvel Aquaparc. Il a fallu par ailleurs structurer le plan selon le positionnement de la Soucoupe et les contraintes d'exposition. Et enfin organiser les espaces bâtis et paysagers autour d'une logique de fluidité, de diffusion et de symbiose.

Le design ondulant des éléments de structure les anime d'un mouvement léger et naturel. D'inspiration sous-marine, ces « formes » qui semblent évoquer les récifs coralliens ou des champs d'algues laminaires, donnent sens à la destinée aquatique du bâtiment.

L'équilibre vient aussi d'une absence chromatique extérieure. La Soucoupe est gris béton brut, le Centre aquatique par ses poteaux, ses toits et volumes pleins est traité autour d'une gamme allant du blanc au gris anthracite. Les seules couleurs se retrouvent par touches à l'intérieur où le thème corallien est repris en teintes allant du jaune au rouge.

 

À nouveaux besoins, nouvelles piscines

 

Le programme « 1000 piscines » a vu naître un grand nombre de piscines en France dans les années 60. Les constructions et rénovations ont eu beau se poursuivre dans les années 80 et 90, à l'heure actuelle la moitié des bassins recensés par le Ministère des Sports a plus de 35 ans. Des équipements qui ne sont plus en phase avec les aspirations des pratiquants et qu'il faut donc repenser : l'ère des piscines municipales dotée d'un bassin unique de 25 m est révolue.

Rénovées ou nouvellement construites, les piscines nouvelle génération offrent aux usagers de tous âges un panel élargi d'activités sportives et ludiques adaptées à leurs besoins. Des besoins qui ne cessent d'évoluer au fil de l'eau, offrant aux architectes un formidable terrain de jeu. 

 

Laurent Perrin

Aquaparc de Saint-Nazaire
Aquaparc de Saint-Nazaire
Aquaparc de Saint-Nazaire
Aquaparc de Saint-Nazaire
Aquaparc de Saint-Nazaire
Aquaparc de Saint-Nazaire
Aquaparc de Saint-Nazaire
Aquaparc de Saint-Nazaire
Aquaparc de Saint-Nazaire
Aquaparc de Saint-Nazaire
Aquaparc de Saint-Nazaire
Aquaparc de Saint-Nazaire
Mot clefs
Catégories

Recevez la newsletter

CYBER