• Accueil
  •  > 
  • Condamnation d'un architecte
Rejoignez Cyberarchi : 

Condamnation d'un architecte

 
 
A+
 
a-
 

Jean-Pierre Errath, un ancien architecte des Bâtiments de France en poste à Bordeaux pendant 20 ans, vient d'être condamné à 3 000 euros d'amende pour prise illégale d'intérêts. La justice a reproché à M. Jean-Pierre Errath d'avoir profité de son poste d'architecte des Bâtiments de France pour développer une activité privée. En effet, il est apparu à la cour que l'architecte était intervenu en tant que maître d'oeuvre privé sur 53 dossiers de réhabilitation pour lesquels il avait obtenu, dans le cadre de sa mission publique, des subventions du Conseil Général.

Cette affaire a permis de clarifier la réglementation en la matière : il est désormais interdit aux architectes d'exercer une activité privée dans le département où ils officient au nom des Bâtiments de France.

M. Jean-Pierre Errath a assuré la cour de sa bonne foi et a par ailleurs été relaxé des poursuites de délit de favoritisme et d'atteinte à la liberté des marchés puiblics.

Son avocat n'a pas indiqué si son client comptait faire appel.

Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  

Recevez la newsletter

CYBER