• Accueil
  •  > 
  • Conception universelle : idéal ou réalité ?
Rejoignez Cyberarchi : 

Conception universelle : idéal ou réalité ?

© Cyberarchi 2019

Le 9 décembre, se déroulait la conférence « conception universelle » organisée par l'observatoire interministériel de l'accessibilité et de la conception universelle (OBIAçU). L'occasion de faire le point sur la question.

 
 
A+
 
a-
 

Par conception universelle, on entend la conception de produits, d'équipements, de programmes et de services qui puissent être utilisés par tous, dans toute la mesure possible, sans nécessiter ni adaptation, ni conception spéciale. Selon la Design for All Foundation, la conception universelle est « la conception d'environnements, produits et services afin que toutes les personnes, futures générations incluses sans distinction d'âge , de genre, de capacité ou d'origine culturelle, puissent avoir les mêmes opportunités de comprendre, d'accéder et de participer pleinement aux activités économiques, sociales et culturelles et de loisirs, de manière la plus indépendante possible ».

Difficile de ne pas faire le parallèle avec la définition du développement durable qui prône une équité intra- et intergénérationnelle. En effet, même si le développement durable semble s'être réduit ces dix dernières années à sa seule composante environnementale, il comporte bel et bien une dimension sociale, trop souvent négligée. La conception universelle s'inscrit davantage dans cette partie sociale et ses préceptes découlent presque mécaniquement de ceux du développement durable. La conception universelle s'articule ainsi autour de sept principes forts : utilisation égalitaire, flexibilité d'utilisation, utilisation simple et intuitive, information perceptible, tolérance pour l'erreur minimale, effort physique minimal, dimensions optimales.

On peut alors légitimement s'interroger sur l'application de la conception universelle au monde du bâtiment et quelles peuvent en être les différentes implications pour les acteurs du domaine. Elle promeut une conception davantage axée sur l'usager en suivant une démarche globale et en cherchant à satisfaire les besoins des personnes handicapées, quelles que soient les situations nouvelles qu'elles pourront être amenées à connaître au cours de leur vie. En conséquence, la notion de conception universelle va au-delà des questions de simple accessibilité des bâtiments pour les personnes handicapées et devrait faire partie intégrante des politiques et de la planification de tous les aspects de la société.

Il est toutefois important de noter que cette conception se heurte à bien des écueils, spécialement dans les domaines de la construction de logements et dans celui de la rénovation. L'accessibilité dans le logement est une contrainte lourde qui se heurte à une résistance forte de la part des promoteurs immobiliers. On peut néanmoins se féliciter de la plus-value qualitative qu'elle entraîne : espace plus généreux, circulation plus aisée. Dans la rénovation, notamment celle du patrimoine, imposer une réglementation stricte mène parfois à des situations aberrantes qui nécessite une adaptation.


Certains aménageurs et maîtres d'ouvrage sont au contraire beaucoup plus ambitieux. La ville de Saint Etienne a adopté à cet égard une politique ambitieuse. La politique de la ville a en effet pris les questions de design et de conception universelle à bras-le-corps au point de devenir une véritable pionnière dans le domaine depuis quelques années. Cité du design, biennale, le quartier Manufacture Plaine Achille, la ville a récemment franchi un cap en créant pour la première fois en France un poste de Design Manager, responsable d'intégrer cette notion de conception universelle dans le quotidien des Stéphanois.

A l'image d'un urbaniste-conseil ou d'un architecte-conseil, Nathalie Arnould, Design Manager de Saint Etienne, insiste sur le caractère transversal de ce poste. En sensibilisant les acteurs dès la genèse du projet, il devient alors possible de prendre ces défis en considération et de s'adosser à ces challenges pour développer la créativité des architectes et aménageurs. La ville planche actuellement sur l'adaptation du stade Geoffroy Guichard, sur les transports pour tous.

Consultation en amont, transversalité, équipe pluridisciplinaire, la conception universelle doit s'inspirer des recettes qui ont permis au développement durable de progresser ces dix dernières années afin de s'affirmer comme une composante à part entière des plans d'aménagement et de conception architecturale.

Gaël Brulé (Atelier CMJN)
François Lepeytre (Atelier CMJN)

Conception universelle : idéal ou réalité ?
Conception universelle : idéal ou réalité ?
Conception universelle : idéal ou réalité ?
Conception universelle : idéal ou réalité ?
Conception universelle : idéal ou réalité ?
Mot clefs
Catégories

Recevez la newsletter

CYBER