• Accueil
  •  > 
  • Cinq projets construits en pierre naturelle récompensés
Rejoignez Cyberarchi : 

Cinq projets construits en pierre naturelle récompensés

© Centre Spirituel & Culturel Orthodoxe russe Wilmotte et Associés en Pierre de Massangis : Copyright 2018

 

Le salon professionnel de la pierre naturelle a fermé ses portes le 7 décembre dernier, après 3 jours d’événement. Ce dernier a notamment été marqué par la remise des prix du concours ‘’Construire en pierre naturelle au XXIè siècle’’, qui a récompensé 5 projets remarquables. Retour sur le palmarès.

 
 
A+
 
a-
 

Pour sa 4ème édition, le concours ‘’Construire en pierre naturelle au XXIè siècle’’ a choisi de profiter du salon Rocalia pour dévoiler ses lauréats lors de la nocturne 5 décembre, à Lyon.

Cette année, 17 projets étaient en compétition pour décrocher l’un des prix en jeu. À l’origine de l’événement, Pierre Actual et le SNROC proposaient aux candidats de « montrer que la pierre naturelle reste un matériau contemporain de l’architecture et de l’aménagement ».

Finalement, le jury, présidé par François Roux, président de l’Association des architectes français à l’exportation (AFEX), a choisi de distinguer 5 projets faisant la part belle à la pierre naturelle.

 

Grand Prix du Jury 2017

 

C’est dans le Vaucluse (84), au dessus du Château de Selle, que l’architecte Carl Fredrik Svenstedt a été missionné pour imaginé le Chai des Domaines Ott. Érigé à partir de pierres du Pont du Gard, le nouveau bâtiment se distingue par sa pluralité : au gré des façades, les blocs de pierre s’empilent pour former des colonnes ou s’écartent en créant de vastes reliefs. 

Maîtrise d’Ouvrage : Les Domaines D’ott-Château De Selle
Maîtrise d’œuvre : Carl Fredrik Svenstedt Architecte – Groupe Ducoin
Entreprise de la pierre : Carrières de Provence – E. Chai – Printemps des Pierres – Poggia Provence

 

1er Prix bâtiment 2017

 

Combas Architectes, de son côté, s’est distingué grâce au centre éducatif fermé pour mineurs livré en avril 2017 dans le quartier des Chutes Lavie, à Marseille. Ici, c’est la pierre des Estaillades qui a été déployée en façade, donnant au bâtiment son côté chaleureux, dans la plus pure tradition méditerranéenne.

Maîtrise d’Ouvrage : Ministère de la Justice D.I.R.P.J.J. Sud Est
Maîtrise d’œuvre : Combas Architectes
Entreprise de la pierre : Carrières de Provence

 

1er Prix développement durable 2017

 

L’Atelier Cité Architecture a imaginé une maison individuelle à Eygalières comme un bâtiment à la fois « contemporain » et « classé bannière de la culture Provençale ». « Le projet s’est organisé autour de thèmes, de dispositions et de matériaux propres à l’architecture vernaculaire afin d’inscrire le nouvel édifice comme le prolongement de la tradition constructive locale, rudimentaire et pragmatique », indique le cabinet.

Maîtrise d’Ouvrage : Privé
Maîtrise d’œuvre : Atelier Cité Architecture D.Cico et B. Tonfoni
Entreprise de la pierre : Carrières de Provence – La Roche d’Espeil – Rocamat – Briseno Frères – Bernardoni Maçonnerie Générale

 

1er Prix aménagement urbain et paysager 2017

 

En banlieue lyonnaise, c’est la pierre de Villebois qui a été choisie par Boursier-Mougenot Paysagiste pour habiller la Promenade de Fontaines-sur-Saône. « Le projet doit participer à la mise en valeur des espaces naturels tout en servant la dimension urbaine de Fontaines. Pour cela, le tracé de la promenade gagne à s’infléchir au contact de lieux naturels délicats et s’enrichit des contextes urbains et des lieux d’usages qui pourront interagir avec la promenade et trouver un nouveau souffle », explique Tim Boursier-Mougenot. 

Enfin, le jury a attribué une mention spéciale à l’équipe Giuseppe Fallacara/Politecnico di Bari pour son travail sur l’Hypar Gate & Hypar Vault, qui marie le travertin et la pierre calcaire pour former une structure contemporaine et singulière.

 

F.C

Cinq projets construits en pierre naturelle récompensés
Mot clefs
Catégories
CYBER