• Accueil
  •  > 
  • Christian Ghion signe un mur d'eau à Aix-en-Provence
Rejoignez Cyberarchi : 

Christian Ghion signe un mur d'eau à Aix-en-Provence

© Cyberarchi 2020

Après avoir repensé l’architecture intérieure de l’hôtel cinq étoiles Mariott Renaissance, rue Mozart dans le centre d’Aix-en-Provence, qu’il a conçu avec Julie Fuillet comme un concept-store galerie d’art où l’on peut découvrir plusieurs de ses créations de mobilier, Christian Ghion signe le plus grand mur d’eau urbain d’Europe, 600 m2 en entrée de ville, sur le pont Juvénal Mozart.

 
 
A+
 
a-
 

Christian Ghion, lauréat de l'appel à projets lancé par la Semepa dans le cadre des travaux de finition et d'embellissement des espaces publics de l'opéartion Sextius-Mirabeau, apporte comme un brin de fraîcheur à l'entrée de la ville d'Aix-en-Provence.

Accroché sur le versant nord du pont-rail, en contrebas du nouveau Conservatoire signé Kengo Kuma, ce mur d'eau inauguré le 22 juillet dernier fait écho de manière fluide et naturelle au mur végétal du célèbre botaniste Patrick Blanc, réalisé sur le versant sud.

Rappel historique modernisé des aqueducs romain, qui traversaient autrefois la cité, ce mur résolument « anti-tag » s'inscrit véritablement dans le contexte urbain de la ville d'Aix-en-Provence, ville d'Art et d'eau connu pour ces fontaines. Sûr que celle-ci fera parler d'elle, puisqu'il s'agit de la plus grande fontaine d'Europe du haut de ses 14m de haut et 60 m de long.

« Le design est une forme moderne d’intelligence »

Considéré comme l’un des meilleurs designers de sa génération, Christian Ghion occupe une place atypique dans l’univers du design. Il a construit son parcours sur une série de rencontres heureuses et fructueuses dans le domaine du design, de la scénographie et de l’architecture intérieure.

Après cinq ans de droit, il s’oriente vers les métiers de la création en 1982 et rencontre Patrick Nadeau à l’école d’architecture de Charenton. Ensemble, ils fondent leur agence en 1987. Trois
ans plus tard, ils remportent le Grand Prix de la Création de la Ville de Paris.

Janus 2014 “Patrimoine et Innovation”

Les années qui suivent le mettent sur le chemin d’Andrée Putman, qui devient sa marraine, de l’éditeur Teruo Kurosaki, qui fait connaître ses meubles au Japon et de Philippe Starck.

En 1977, il collabore avec Tarkett Sommer et monte son propre studio. On lui doit notamment un boudoir contemporain pour la boutique Chantal Thomass, rue Saint Honoré, les restaurants de Pierre Gagnaire à Paris, Tokyo et Dubaï, des collections de vases en verre pour Salviati, la Galerie Cat Berro, Daum, des couteaux pour la Forge de Laguiole et Nontron, de nombreuses collaborations avec le Mobilier National, Alessi, Forestier, Christofle, Ligne Roset, Nespresso, Corian pour Milan 2014 ou encore la galerie en Attendant les Barbares.

Il est par ailleurs ordonné, en 2006, Chevalier des Arts et des Lettres et vient de recevoir le Janus 2014 “Patrimoine et Innovation”. Du 16 au 19 octobre, il sera l'invité d'honneur des 15 ans des « Puces du Design » à Paris.

Une exposition-rétrospective du travail de Christian Ghion est également en cours jusqu'à fin octobre à la SEMEPA à Aix-en-Provence.

C.T

le plus grand mur d’eau urbain d’Europe à Aix-en-Provence
Mot clefs
Catégories

Recevez la newsletter

CYBER