• Accueil
  •  > 
  • Ça va barder ! Ou comment rhabiller sa maison pour l'hiver ?
Rejoignez Cyberarchi : 

Ça va barder ! Ou comment rhabiller sa maison pour l'hiver ?

Le 4ème festival 'Petites Machines à Habiter', organisé par le CAUE de la Sarthe, a livré ses lauréats en septembre 2009. Le programme : à partir d'une maison des années 70, avec son lot d'insuffisances, 40 ans après comment y remédier avec les techniques actuelles ? Visite en images, sous forme d'exercice de style.

 
 
A+
 
a-
 

Il faut ici saluer l'initiative du CAUE 72 et son festival 'Petites Machines à Habiter' dont nous publions ici une sélection de projets de la 4ème édition*. Car ça barde en effet, le programme, en 2009 (le festival est biennal), consistant en une proposition simple et d'actualité : une maison construite en 1979. 40 ans après, 4 questions : Comment redynamiser l'agencement intérieur ? ; Comment amener plus de lumière ? ; Comment renforcer l'isolation thermique ? ; Comment faire dialoguer la maison et le jardin ?

"Le festival permet d'établir une passerelle entre le monde des créateurs (architectes, paysagistes...) et le grand public. L'idée est de proposer des solutions innovantes pour rénover sa maison", explique sobrement Lynda Jean-Marie, du CAUE 72. "Cette consultation ayant pour objectif d'élargir le champ d'expérimentation et de créativité en matière d'architecture et de design, le programme est volontairement limité au profit de l'imagination des concurrents", dit-elle.

De fait, chacun a du se débrouiller avec un pavillon siglé 70 dont les plans étaient fournis. A charge pour les candidats d'imaginer tout le reste dans le cadre d'une contrainte de coût, soit 40.000 euros HT pour la rénovation des façades y compris isolation, doublage, parement ou bardage et percements éventuels (hors ré-agencement intérieur).

Au final, il y a autant de pavillons BBC (ou peu s'en faut) que d'architectes et/ou apprentis architectes, sachant que le parti pris de la rédaction de montrer autant de projets que possible réduit forcément la portée de chacun. En clair, une image (fut-elle publiée) n'était pas suffisante, il fallait démontrer le bien fondé de son point de vue. Heureusement, un catalogue** des réponses issues de ce concours d'idées est désormais disponible (attention tirage limité).

Christophe Leray

* Lire également notre article 'Un pavillon de jardin pour 20.000 euros TTC ? Le défi lancé par le CAUE 72'
** Prix de vente : 20 euros (sur place et par correspondance : 4 euros de frais de port par catalogue) ; Format : 16 x 16cm - Nombre de pages : 252 - Quadrichromie. Contact : Lynda Jean-Marie : l.jean-marie@caue-sarthe.com ou tél. : 02.43.72.35.31

Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER