• Accueil
  •  > 
  • Bruno Rollet, lauréat du Xe prix européen d'architecture
Rejoignez Cyberarchi : 

Bruno Rollet, lauréat du Xe prix européen d'architecture

© Luc Boegly : Copyright 2020

Le 10ème prix européen d'architecture Philippe Rotthier a récompensé Bruno Rollet pour la meilleure intervention dans un paysage social avec le projet de logements « Le Candide », dans le quartier Balzac à Vitry-sur-Seine. Retour sur sa réalisation et son prix.

 
 
A+
 
a-
 

Présidé par l'architecte Maurice Culot, le prix de la meilleure intervention dans le paysage social a été remis à Bruno Rollet, ce samedi 18 octobre à Bruxelles, en présence du fondateur du Prix, Philippe Rotthier.

Cette récompense vient saluer le travail de l'architecte pour son projet de logements « Le Candide », dans le quartier Balzac à Vitry-sur-Seine. Un projet jugé pertinent avec le thème de la 10ème édition du concours : la relation de l'architecture avec les paysages naturels et urbains.

« Le Candide » a en effet été conçu comme un « extrait de nature », composé de briques, de bois et de végétation. Les jardins partagés en toiture, la serre commune sur le toit, les logements, les loggias, les balcons ou terrasses, le jardin en pleine terre et la grille plantée se lisent comme une succession de filtres entre l’espace public et l’intérieur du logis.

Les 29 logements du bâtiment bénéficient d’une double ou d’une triple exposition, d’un balcon ou d’une terrasse plantée. Les séjours, situés en angle, sont parfois prolongés par des loggias. Le jardin est planté autour de l’immeuble. L’osier et la brique l’enveloppent. Les balcons tressés, comme une dentelle, l’entourent.

Habiter autrement

Ce projet apporte une nouvelle réponse, au regard du quartier et du paysage : une façon de construire autrement pour habiter autrement.

Le complexe de logements sociaux « Le Candide » reflète la politique de développement durable engagée par la ville de Vitry-sur-Seine, respectant les orientations particulières du plan local d’urbanisme.

Ce bâtiment vient à l’emplacement d’un immeuble démoli et s’inscrit dans la redéfinition urbaine du quartier.

Le jury a particulièrement apprécié sa morphologie, en rupture avec la dure géométrie des constructions qui l’entourent.

Moins de 5kg de CO2/m2/an

Lauréat en 2010 du concours Architecture Bas Carbone EDF, l’architecte Bruno Rollet a pu approfondir, dès la conception du projet, des solutions énergétiques économes et proposer des dispositifs techniques pour parvenir à rejeter moins de 5 kg de CO2 par mètre carré par an.

Ces propositions, intégrées par la maîtrise d’ouvrage, ont permis la réalisation de 29 logements avec des matériaux lui donnant un confort thermique, hygrométrique et acoustique très performant. « Le Candide » est également doté de systèmes passifs (claustras pare-soleil) et techniques (pompe à chaleur – PAC – pour récupérer l’énergie des eaux grises).

En 2013, « Le Candide » a été primé également dans la catégorie Spécial Saint-Gobain du prix AMO, Habitat Architecture Environnement.

C.T

© Luc Boegly

Bruno Rollet, lauréat du Xe prix européen d'architecture
Bruno Rollet, lauréat du Xe prix européen d'architecture
Bruno Rollet, lauréat du Xe prix européen d'architecture
Bruno Rollet, lauréat du Xe prix européen d'architecture
Bruno Rollet, lauréat du Xe prix européen d'architecture
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  

Recevez la newsletter

CYBER