• Accueil
  •  > 
  • Brasilia est devenue une référence pour l'architecture moderne
Rejoignez Cyberarchi : 

Brasilia est devenue une référence pour l'architecture moderne

Une exposition de photographies signées Marcel Gautherot, Peter Scheier et Thomaz Farkas consacrée à la construction de la capitale du Brésil est organisée dans le cadre du Festival international des Arts Europalia 2011. Rencontre avec le commissaire de l'exposition, Pedro Evora, professeur d'architecture.

 
 
A+
 
a-
 

Quelles étaient les conditions des ouvriers sur les chantiers ?

Il y avait des ouvriers venues de partout, toutes les régions autour du site et même du pays entier. Tout le monde n'était donc pas familier avec cet endroit. Pour certains, ils ont dû reconstruire leurs propres maisons, par eux-mêmes, sur le modèle des favelas, en même temps qu'avançait le chantier. Pour d'autres, les logements était prévus et plannifiés. Il y avait un trajet de 4 kilomètres en bus pour parvenir centre ville. Ces logements étaient pour la plupart construit avec les sacs de ciment récupérés sur les différents chantiers. Ils ont ainsi commencé à organiser des communautés, ces villages sont devenus les villes satellites de Brasilia.

Comment est la ville aujourd'hui ? A-t-elle besoin d'être rénovée ?

La ville contemporaine de Brasilia est une lutte entre l'économie et la construction. Il y a un département "héritage" (patrimoine) très fort et de nouveaux bâtiments partout, qui se mélangent au patrimoine. La métropole compte 3 millions d'habitants et une certaine force tient les différents satellites entre eux. Cela est dû notamment au fait que les satellites possèdent des centres propres, fortement reliés au coeur de la ville. Et cela à travers l'activité économique, le sol très sableux, et le ciel immense ouvert à 360° dont le bleu contraste avec la blancheur des bâtiments. Il n'y a pas tellement de pollution, du fait de cette ouverture de la ville.

Quelle est l'influence entre Brasilia et le mouvement moderne, et vice/versa ?

A l'époque cette architecture était absolument nouvelle, c'est l'une des réalisations urbanistiques majeures du XXè siècle. A cette époque les ressources étaient limitées dans cette partie du sud de l'Amérique, et il n'y avait pas de connexions avec l'extérieur. Brasilia représentait donc un grand optimisme pour le monde en terme d'architecture, mais pas seulement. Aujourd'hui, la ville est belle et bien là, au delà de l'utopie, c'est une ville qui nait du néant et qui de nos jours fait partie du paysage : il y a tant d'études, de champs de recherches à son sujet...

Propos recueillis par Laurent Perrin

Mot clefs
Catégories
CYBER