• Accueil
  •  > 
  • Boutiques de luxe en briques colorées
Rejoignez Cyberarchi : 

Boutiques de luxe en briques colorées

T+G_ Studio LHOOQ : Copyright 2018

 

Au cœur d'un nouveau quartier de Miami (Floride), les architectes Tolila+Gilliland livrent un ensemble de boutiques de luxe, avec un travail de volumétrie et de façade en briques colorées. 

 
 
A+
 
a-
 

La volonté de Tolila+Gilliland sur ce projet de boutiques de luxe du Design District à Miami est de « convoquer les cinq sens, oser une sensualité de la matière et offrir une perception sensible ». L’ensemble des volumes est revêtu de briques de terre cuite émaillée dessinées spécialement afin de s’assembler selon différents motifs en relief.

Les matériaux sont au centre des choix architecturaux des deux Français. Pour créer des motifs géométriques et développer des couleurs de références, Gaston Tolila et Nicholas Gilliland se sont inspirés de l’architecture traditionnelle, l'art très coloré et graphique des premiers indiens de Floride, l'histoire art déco de Miami, les couleurs des cabines de plage, les végétaux et les minéraux de la région, mais aussi de l’art contemporain.

 

Le soleil de Miami

 

Il fallait imaginer neuf bâtiments complétant un ensemble de soixante boutiques (art & design) et d’une dizaine de restaurants. Plus de 70 000 pièces de briques de terre cuite émaillées ont été posées à la main avec la participation des Compagnons. Les variations de motifs sont renforcées « par des nuances de couleurs qui viennent vibrer sous le soleil de Miami ».

Le bâtiment abrite huit commerces différents. La volumétrie générale se décompose en boites agglomérées qui permettent d’identifier indépendamment chacun des commerces, tout en gardant une unité d’ensemble. La volumétrie est pensée pour s’adapter aux différents parcours, de la place piétonne aux passerelles et terrasses du premier étage.

« Nous avons alors l'intuition de répéter un motif en losange, de le plier, et de tenter de générer tout ce système avec un seul module de base. Cette étape consiste à créer une épaisseur à cette composition, une troisième dimension, à donner du relief à cette façade pour avoir une variation de sa perception suivant les heures de la journée et les ombres correspondantes », expliquent les architectes dans leur note d'intention.

 

Des Français cool

 

Ils cherchent alors des géométries pour quelques briques, puis finalement une seule brique en 3D qui permette par différentes combinaisons d'assemblage et de rotation d'arriver à une diversité importante de texture de la peau de façade. En ajoutant des couleurs différentes à cette brique losange, ils parviennent à traduire la complexité géométrique et chromatique de départ. 

Un choix limité de couleurs est retenu, à la suite de nombreux essais, en travaillant sur des identités différentes à l'échelle des boutiques et en essayant de garder une unité d'ensemble.

Livré récemment, le bâtiment anime une face de la nouvelle place piétonne Paradise Plaza, de ce quartier émergent de Miami, qualifié par le magazine américain Vogue de « coolest neighborhood in America ». Preuve que les Français sont cool !

 

Laurent Perrin

Boutiques de luxe à Miami
Boutiques de luxe à Miami
Boutiques de luxe à Miami
Boutiques de luxe à Miami
Boutiques de luxe à Miami
Boutiques de luxe à Miami
Boutiques de luxe à Miami
Boutiques de luxe à Miami
Mot clefs
Catégories
CYBER