• Accueil
  •  > 
  • Beaux livres : Rudy Ricciotti, François Roche/Stéphanie Lavaux et Jacques Polieri à l'honneur
Rejoignez Cyberarchi : 

Beaux livres : Rudy Ricciotti, François Roche/Stéphanie Lavaux et Jacques Polieri à l'honneur

Deux ouvrages des éditions Birkhaüser présentent les projets de Rudy Ricciotti et François Roche/Stéphanie Lavaux ; des livres qui, sans omettrent leurs concepteurs, laissent l'iconographie des principales réalisations parler d'elle-même. Un ouvrage publié par la BNF permet lui d'appréhender l'oeuvre visionnaire de Jacques Polieri.

 
 
A+
 
a-
 

Dans 'Spoiled Climate' (1), Andréas Ruby, critique d'architecture, et de nombreux co-auteurs sous la direction de Benoît Durandin, s'intéressent aux constructions de François Roche et de sa partenaire Stéphanie Lavaux. Ces deux professionnels et leur agence 'R&Sie...' se distinguent par une volonté de développer une expérience critique à l'intérieur de l'architecture et qui opère une mutation de ses paramètres contextuels.

L'architecture de 'R&Sie...' se veut également «déceptive», c'est-à-dire une architecture qui oppose souvent une non forme faite de matériaux extraits de chaque situation. Bref, une «architecture à la dérive». En témoignent leurs réalisations, largement représentées dans l'ouvrage, comme le musée d'art nouveau de Bangkok (Thaïlande) ou le 'Glacier Museum' en Suisse.

Dans le même ordre d'idée, les Editions Birkhaüser se sont également penchées sur la carrière de Rudy Ricciotti (2). Là encore les textes de l'auteur Paul Ardenne, une présentation de la pensée de l'architecte et un portrait sommaire suivi par la liste des réalisations de l'architecte, s'effacent devant les illustrations.

Celles-ci enserrent le texte et reprennent sans commentaire les projets de Rudy Ricciotti : la passerelle de la paix à Séoul (Corée) en 1990, le stade de Vitrolles la même année ou encore la restructuration de l'abbaye de Montmajour à Arles en 1996. Des réalisations austères et fonctionnelles, telles que Rudy Ricciotti les conçoit avec son approche radicale et pleine d'énergie.

Reste que, à partir de leurs réalisations, les architectes inspirent ceux qui les entourent et marquent le début de nouveaux débats. Le livre 'Autour de Jacques Poliéri : scénographie et technologie' (3), proposé par la Bibliothèque nationale de France, suit cette logique. Prenant comme point de départ l'exposition consacrée au scénographe qui s'est tenue à la BNF de Paris en 2002, le livre veut la compléter avec une sélection de communications, réunies par Michel Corvin et Franck Ancel, données lors de la journée d'étude 'Scénographie et technologie', toujours organisée par la Bibliothèque François-Mitterand en juin 2002.

Jacques Poliéri est, avec le Corbusier, le fondateur du Festival de l'art d'avant-garde en 1956 à Marseilles et en 1957 à Nantes puis à Paris. 'Autour de Jacques Poliéri' élargit donc sa thématique de la scénographie poliérienne en traitant de l'actualité du spectacle vivant et des questionnements contemporains : la création de demain face aux nouvelles technologies. Des questions auxquelles les architectes de demain seront confrontées.

(1)Spoiled Climate, ouvrage collectif d'Andréas Ruby sous la direction de Benoît Durandin, ed. Birkhaüser, 180 pages, 53,16 euros. Pour commander ce livre, cliquez ici.

(2) Codex, Rudy Ricciotti, par Paul Ardennes, ed. Birkhaüser, 291 pages, 51,30 euros. Pour commander ce livre, cliquez ici.

(3) Autour de Jacques Poliéri : scénographie et technologie, ed. Bibliothèque nationale de France, 130 pages, 17 euros.

Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER