• Accueil
  •  > 
  • Bâtiment du Musée du Cinéma de Catalogne, un caractère «inachevé» volontaire
Rejoignez Cyberarchi : 

Bâtiment du Musée du Cinéma de Catalogne, un caractère «inachevé» volontaire

© Cyberarchi 2020

Le nouveau bâtiment du Musée du Cinéma de Catalogne, signé Mateo Arquitectura, s'élève sur la place Salvador Seguí à Barcelone. Avec l'ensemble des constructions existantes, le site forme le Carrer d'Espalter. A proximité du mythique Carrer de Robadors, le site reste populaire, structuré à la manière dense des quartiers proches des ports de Méditerranée, malgré les vagues successives de grands nettoyages et de changements de population.

 
 
A+
 
a-
 

Le projet de la Place Salvador Segui

La place représente un espace ouvert important dans le quartier Raval, qui, grâce à notre construction, peut désormais accueillir de nouveaux usagers et de grands événements. Le porche d'entrée est modulable et peut être ouvert et fermé au gré des besoins. La salle de cinéma est un prolongement de la ligne de construction de la rue, se mêlant à sa dynamique.

Le projet et ses environs immédiats: Carrer d'Espalter

Le volume des cinémas se situe en sous-sol, réduisant ainsi l'impact visuel du bâtiment. La rue est légèrement creusée, dessinant ainsi la construction au-delà de la ligne du bâtiment. Le nouvel édifice réduit la section rez-de-chaussée à la fin des murs, ce qui rend la rue plus large.

Le volume des cinémas se situe en sous-sol, réduisant ainsi l'impact visuel du bâtiment. La rue est légèrement creusée, dessinant ainsi la construction au-delà de la ligne du bâtiment. Le nouvel édifice réduit la section rez-de-chaussée à la fin des murs, ce qui rend la rue plus large.

Matériaux et forme

Le Musée du Cinéma a été conçu telle une forme «en construc¬tion», comme une masse et un volume sans détail. Le principal matériau utilisé est donc le béton, dur et fort. Pour accentuer ce caractère «inachevé», les poutres s'étendent à l'extérieur et laissent apparaître leurs câbles de tension Le bâtiment est essentiellement un mur, constitué de poutres, qui libère de l'espace sans pour autant imposer une présence domestique.

Le brief

Le brief rassemble dans un seul bâtiment les fonctions qui étaient auparavant logées séparément : la bibliothèque, les archives, les deux cinémas, les fonctions administratives, telles que les services information et publicité, les galeries et un bar-cafétéria. Le rez-de-chaussée abrite la réception et le hall d'entrée des cinémas, les noeuds de communication verticale (ascenseurs...), le bar-cafétéria et les services complémentaires nécessaires (billetterie, etc.)

Le premier étage accueille la bibliothèque et une galerie d'exposition permanente, quant aux deuxième et troisième étages : les bureaux de l'ICIC (Institut Catalan des Industries Culturelles). Le deuxième étage est un espace ouvert qui donne sur la place et la rue, Carrer d'Espalter, et dont la terrasse donne sur Carrer de Sant Josep Oriol. Le troisième étage est partiellement éclairé par une cour qui devient une lucarne lumineuse pour le toit du deuxième étage. Au sous-sol, sous la projection du bâtiment, se trouvent deux étages dédiés à l'archive et au stockage, et sous la place, les deux cinémas.

« A propos de l'enveloppe du bâtiment... Les ruines ont guidé la structure du bâtiment. Le forum romain a dicté le plan des fondations et du réseau de conduits d'évacuation de l'eau. Elevé au coeur de la vielle ville, mon bâtiment se devait de s'exprimer de manière pure - sans habillage, ni finitions. Les murs porteurs nus en béton qui soutiennent la façade sont très variés, et offrent une filiation avec les murs des bâtiments environnants, dont le plâtre s'effrite et révèle la masse centrale initiale » précise l'architecte Josep Lluís Mateo.

Le chantier

Site : Place Salvador Seguí, quartier du Raval, Barcelone
Surface : 7.515 m2
Maître d'oeuvre : Josep Lluís Mateo
Client : ICIC (Institut Català de les Indústries Culturals)
Budget : 12.000.000 euros
Ingénierie structural : BOMA, Agustí Obiol
Ingénierie des installations : Grupo JG
Contrôle du budget : Tram
Sécurité incendie : Francesc Labastida
Constructeur : Emcofa

Bâtiment du Musée du Cinéma de Catalogne, un caractère «inachevé» volontaire
Bâtiment du Musée du Cinéma de Catalogne, un caractère «inachevé» volontaire
Bâtiment du Musée du Cinéma de Catalogne, un caractère «inachevé» volontaire
Bâtiment du Musée du Cinéma de Catalogne, un caractère «inachevé» volontaire
Bâtiment du Musée du Cinéma de Catalogne, un caractère «inachevé» volontaire
Mot clefs
Catégories

Recevez la newsletter

CYBER