• Accueil
  •  > 
  • Batimat 2015, du nouveau ?
Rejoignez Cyberarchi : 

Batimat 2015, du nouveau ?

Sipane Hoh : Copyright 2017

Le salon Batimat, qui s’est tenu du 2 au 6 novembre 2015 au parc des expositions de Paris-Nord à Villepinte, est considéré parmi les principaux rendez-vous annuels dédiés au secteur du bâtiment. Cette année, l’architecture était également présente à sa manière et via ses représentants. Retour sur un évènement qui est la vitrine du bâtiment.

 
 
A+
 
a-
 

Anticiper les évolutions d’un secteur qui connaît quelques difficultés depuis un moment et proposer en plus des solutions existantes des innovations capables de rehausser la profession, tel est entre autres le but du salon Batimat qui depuis deux ans a quitté la Porte de Versailles pour le parc des expositions de Paris-Nord à Villepinte.

 

Batimat en dedans et au dehors

 

Comme chaque année, l’offre est pléthorique, les professionnels du bâtiment doivent tous y trouver leur compte. Tout a été minutieusement organisé pour que chaque visiteur découvre à son rythme les divers procédés qu’il s’agisse d’un simple portail de jardin jusqu’aux nouveautés les plus complexes sans oublier la dernière innovation qui revient dans toute discussion, le BIM.

 

Outre les nombreux exposants qui participent au salon où l’on peut faire moult découvertes, cette année la nouveauté venait de la part de la revue d’architecture mythique AA’. Elle a organisé des visites privées que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur du salon. Alors que les parcours externes explorant les quelques constructions ou quartiers fraîchement terminés étaient certes intéressants mais plutôt touristiques, ceux qui sillonnaient les quelques stands du salon choisis par thème étaient plus appropriés. Cependant, pour des yeux avertis, l’un pouvant compléter l’autre, les deux options étaient bienvenues. 

 

Nouveautés oui, mais éprouvé aussi

 

Si cette année, une place importante a été donnée aux matériaux biosourcés, à l’économie d’énergie, à l’immeuble intelligent durable et connecté, à l’habitat modulaire, à la rénovation thermique, au désamiantage et à d’autres sujets qui sont dans l’air du temps, n’ont pas été oubliés les matériaux ainsi que les méthodes plus classiques très fonctionnelles et utilisées par nombre d’architectes souvent par obligation parce que les budgets sont de plus en plus restreints.  

 

Et bien que le panel soit vaste et parfois rêveur, les avis des architectes qui ont visité le salon sont partagés. Tandis que certains sont poussés par la curiosité d’assister au fonctionnement d’un bon nombre de découvertes, d’autres, beaucoup moins enthousiastes racontent qu’ils aiment  choisir les matériaux par rapport à chaque situation à laquelle ils seront confrontés.  

 

Signalons que l’ordre des architectes avait fait le nécessaire pour que les professionnels désirant aller au salon puissent être accueillis et guidés. Il s’agit donc selon l’ordre d’ « Un partenariat engagé qui a pour but de permettre aux architectes de développer leurs connaissances aussi bien techniques, produits, que commerciales, pour améliorer notamment la qualité de travail et l'accès à la commande. »

 

Et pour finir, malgré les points positifs et négatifs, la profusion de matériaux et les clichés rapportés, Batimat est un moyen comme un autre qui profite du moment pour aborder l’architecture.

 

Sipane Hoh

Batimat 2015, du nouveau ?
Batimat 2015, du nouveau ?
Batimat 2015, du nouveau ?
Batimat 2015, du nouveau ?
Batimat 2015, du nouveau ?
Batimat 2015, du nouveau ?
Batimat 2015, du nouveau ?
Batimat 2015, du nouveau ?
Batimat 2015, du nouveau ?
Batimat 2015, du nouveau ?
Batimat 2015, du nouveau ?
Batimat 2015, du nouveau ?
Mot clefs
Catégories
CYBER