• Accueil
  •  > 
  • Balkrishna Doshi est le lauréat du prix Pritzker 2018
Rejoignez Cyberarchi : 

Balkrishna Doshi est le lauréat du prix Pritzker 2018

© VSF : Copyright 2018

 

Mercredi le 7 mars 2018, l’architecte indien Balkrishna Doshi connu entre autres par ses logements à coût modéré qui visent à favoriser le sens de la communauté vient d’être nommé lauréat du prestigieux prix d’architecture Pritzker.

 
 
A+
 
a-
 

Considéré comme un pionnier du logement à petit prix Balkrishna Vithaldas Doshi, l’architecte de 90 ans vient de décrocher la plus haute distinction de l'architecture décernée chaque année par la fondation Hyatt, le Prix Pritzker. Il s’agit du premier lauréat indien qui a travaillé avec les maîtres d’architecture du XXe siècle comme Le Corbusier et Louis Kahn.

 

Un parcours prospère

 

Architecte, urbaniste et enseignant depuis environ 70 ans, Doshi est né en 1927 à Pune en Inde. Sa famille s’intéressait à l'industrie du meuble depuis deux générations. Dès son plus jeune âge, Doshi s'est montré adepte de l'art et du raisonnement spatial. Dans la même année où l’Inde a obtenu son indépendance, en 1947, le jeune Doshi a commencé ses études d’architecture à Mumbai. Plus tard, il a étudié à Londres, puis se rendit à Paris et bien qu’il ne parle pas français, il fit son apprentissage auprès de Le Corbusier qui lui a octroyé de superviser ses travaux sur le chantier de Chandigarh. L’architecte s'est rendu également aux États-Unis où il a rencontré Louis Kahn à Philadelphie. Les deux hommes de l’art sont devenus amis, c’est ainsi que Doshi a commencé à travailler avec Kahn à l'Indian Institute of Management à Ahmedabad. 

Les collaborations de Doshi avec Le Corbusier et Kahn, deux grands précepteurs du modernisme, ont continué pendant des décennies. L’architecte indien a transporté les idées modernistes, les fusionnant talentueusement avec le contexte et les coutumes de son pays. Il a toujours affirmé son idée de venir en aide aux autres: « En tant qu'architecte, si je ne suis pas capable de faire quelque chose pour les gens, de leur fournir ce dont ils ont besoin, alors je pense que je laisse quelque chose de perdu. » dit-il.

En 1962, il a fondé l'école d'architecture d’Ahmedabad et a été son premier directeur. L'institution ainsi que le campus, tous deux réalisés par Doshi, ont continué à s'étendre depuis, l’ensemble est connu aujourd’hui sous l’appellation suivante : « Centre for Environmental Planning and Technology ». L'ampleur du travail de Doshi s'étend aux bâtiments civiques, aux établissements culturels et aux résidences privées, tous ses projets possèdent néanmoins des points communs : une compréhension profonde de leur contexte, une réponse réfléchie à la condition humaine et un engagement sans limite pour la durabilité. Son propre studio d'Ahmedabad, appelé Sangath incarne bien ses convictions.

 

Une attribution méritée

 

Doshi a toujours été sensible au bien-être social et à la durabilité. L’architecte déplore une culture et une profession qu'il considère trop préoccupées par les résultats financiers. « On regarde tout le temps les rendements financiers - ce n'est pas seulement ce qu'est la vie » dit-il pour rajouter « Je pense que le bien-être est manquant. ».

Selon le jury du Pritzker : «Doshi a créé un équilibre et une paix entre toutes les composantes - matérielles et immatérielles - qui aboutissent à un tout qui est beaucoup plus que la somme des parties».

« En lui accordant le prix Pritzker cette année, le jury reconnaît son architecture exceptionnelle telle qu'elle se reflète dans plus de cent bâtiments* qu’il a réalisés, dans son engagement et son dévouement envers son pays et les communautés qu’il a servies, son influence en tant qu’enseignant et l’exemple remarquable qu’il a donné aux professionnels et aux étudiants du monde entier durant sa longue carrière. »

Balkrishna Doshi est lauréat de plusieurs prix le prix Aga Khan et le Global Award for Sustainable Architecture, il n’a jamais suivi les tendances mais il a réalisé plutôt ses croyances.

Le prix Pritzker sera décerné à Balkrishna Vithaldas Doshi, au Musée Aga Khan de Toronto en mai 2018.

 

* : Parmi les projets de l’architecte, citons les logements sociaux d’Ahmedabad (1958), le plan directeur de Vidhyadhar Nagar (1984), les logements à petit prix d'Aranya à Indore (1989), le Gandhi Labor Institute à Ahmedabad (1984), le centre d'art de Gufa avec Maqbool Fida Husain (1990).

 

Sipane Hoh

Balkrishna Doshi est le lauréat du prix Pritzker 2018
Balkrishna Doshi est le lauréat du prix Pritzker 2018
Balkrishna Doshi est le lauréat du prix Pritzker 2018
Balkrishna Doshi est le lauréat du prix Pritzker 2018
Balkrishna Doshi est le lauréat du prix Pritzker 2018
Balkrishna Doshi est le lauréat du prix Pritzker 2018
Balkrishna Doshi est le lauréat du prix Pritzker 2018
Balkrishna Doshi est le lauréat du prix Pritzker 2018
Balkrishna Doshi est le lauréat du prix Pritzker 2018
Balkrishna Doshi est le lauréat du prix Pritzker 2018
Mot clefs
Catégories
CYBER