• Accueil
  •  > 
  • Architectures remarquables à villa Noailles
Rejoignez Cyberarchi : 

Architectures remarquables à villa Noailles

© DR : Copyright 2019

 

Plus qu'une semaine pour découvrir les deux expositions présentées au centre d'art villa Noailles. Une chambre ailleurs, Hôtels d’architectes. Et villa Artaude, Le Pradet – Le Corbusier, 1930. Deux expositions pour autant d'architectures remarquables.

 
 
A+
 
a-
 

A découvrir jusqu'au 17 mars à villa Noailles, Hyères, l’exposition « Une chambre ailleurs » aborde, à travers une vingtaine de projets, les rituels et les espaces produits par et pour les voyageurs volontaires, qu’ils soient touristes, travailleurs ou promeneurs. Elle montre une domesticité autre, qui n’hésite pas à éprouver des formes que le quotidien ne peut admettre.

Aussi loin que l’idée de voyage existe, disposer d’un endroit pour dormir a rythmé et conditionné les mouvements de personnes. En Occident, la société industrielle développe un mode d’hospitalité contractualisé qui donne accès à un espace domestique loin de chez soi contre une somme d’argent. Domesticité confortable et sécurisée accessible partout ailleurs, la chambre d’hôtel devient la condition sine qua non pour l’essor de la diplomatie, du tourisme et des échanges commerciaux.

Qu’ils soient élaborés dans le cadre d’un diplôme d’architecture, d’une biennale, d’un projet de recherche ou d’une commande plus conventionnelle, les projets rassemblés pour l’exposition s’inscrivent à la fois dans cette fantasmagorie de l’hôtel comme lieu des possibles loin du foyer, et montrent aussi la volonté de trouver de nouveaux dispositifs d’hospitalité loin des typologies connues.

 

Architecture remarquable du Var #4

Villa Artaude, Le Pradet – Le Corbusier, 1930

 

Pour sa quatrième exposition sur une architecture remarquable du Var, le centre d'art aborde une maison de villégiature peu connue, conçue par un maître de l'architecture moderne dans les années 1930, Le Corbusier. Par sa proximité géographique avec la villa Noailles et les choix artistiques de Madame de Mandrot, la villa du Pradet ajoute à la cartographie des constructions modernes du département un exemple notable de l'engouement des mécènes pour ce territoire. 

« Je voudrais votre conseil et discuter avec vous d’un projet caressé depuis longtemps. Trouver un coin de soleil français où vous me construirez ma maison ! » Ce vœu exprimé à Le Corbusier fonde le projet de la villa de Mandrot, dite L’Artaude, achevée en 1931 maison de villégiature d’Hélène de Mandrot, châtelaine de La Sarraz, qui entend signifier son engagement auprès des « modernes ». 

Deux expositions et autant d'architectures remarquables, à découvrir jusqu'au 17 mars au centre d'art villa Noailles qui programme et produit depuis son ouverture en 2003 une exposition annuelle d’architecture thématique ou monographique. Et, depuis quatre ans, une seconde exposition consacrée à une architecture remarquable du département du Var.

Le commissariat est confié à Benjamin Lafore, Sébastien Martinez-Barat (architectes) et Audrey Teichmann (commissaire indépendante). L’équipe a déjà conçu trois expositions à Hyères sur les architectures de loisir : Landskating (2016), La Boîte de nuit (2017) et Domestic Pools (2018). Ainsi que trois expositions sur l’architecture varoise : La Reine Jeanne / Barry Dierks (2016), le dancing / Pierre Barbe (2017) et la piscine / Alain Capeillères (2018).

 

Laurent Perrin

Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Expo Villa Noailles
Mot clefs
Catégories
CYBER