• Accueil
  •  > 
  • Architecture séquencée pour l'école de marionnettes
Rejoignez Cyberarchi : 

Architecture séquencée pour l'école de marionnettes

© Frédéric Laurès : Copyright 2019

 

L'agence blond&roux architectes a livré à Charleville-Mézières le nouveau bâtiment de l'Esnam (Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette). Profitant de la configuration longue et étroite de la parcelle, l'agence a proposé un séquençage du programme, selon ses différentes fonctions.

 
 
A+
 
a-
 

La marionnette évolue aux côtés de son maître. Elle est le « complice » indéfectible de l’homme. À ce titre, elle s’exprime et s’expose comme un être abstrait, un « double » temporaire, qui manifeste une très grande acuité. Le théâtre de Marionnettes se construit sur une grande variété de disciplines, qui intéressent corps et matières, paroles et écrits, visible et non-dit. C'est un territoire de mouvements et d’intériorités qui cultive l’insolite, l’imprévu, le dépassement. 

Enseigner les arts de la marionnette, c’est avant tout transmettre aux élèves la richesse, l’étendu des composantes de cette forme d’expression (dramaturgie, manipulation, construction, diction, ...). C’est aussi et surtout leur « ouvrir le monde », révéler l’étendu des possibles. L'Esnam (Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette) est un kaléidoscope de formes et de savoirs, organisés en un parcours inédit, un rapprochement entre territoires usuellement éloignés. Elle nécessite des espaces spécifiques, des temps complémentaires, des relations interactives entre champs différenciés.

 

Un espace à investir

 

Les architectes de l'agence blond&roux ont dû répondre à un programme riche, qui combine espaces publics et privés, lieux d’enseignement et de représentation. L'opération présente plusieurs particularité : une géométrie singulière (parcelle longue et étroite), une imbrication dans le tissu urbain qui rend l'emprise de toute construction difficilement perceptible, et une configuration du bâtiment Troussel ponctuée et marquée par sa structure qui oblige à de profondes modifications. Le budget enfin, relativement contraint.

Les caractéristiques programmatiques fortes de l’opération doivent être pleinement utilisées, selon l'agence. Vue la variété des activités exercées dans l’école, chaque espace, chaque étape, différentes, complémentaires, participe de façon active à la formation des étudiants. Par ailleurs l’école doit se présenter comme un lieu d’ouverture, une plateforme d’échanges, qui incite aux déplacements, aux rencontres. Le bâtiment se présente comme un outil incitatif, propice aux connexions, aux interactions entre disciplines. C'est un espace à investir, avec des surfaces à s’approprier.

 

Un continuum éducatif

 

De par sa forme, la parcelle favorise, par son étirement, une organisation séquentielle, propice au parcours, au déplacement, à la mise en perspective. Destinée à immerger les étudiants au cœur de l'univers des marionnettes, l’Esnam doit être aménagée comme un lieu de vie chaleureux, convivial, dynamique (lumière naturelle, isolation thermique et phonique, espaces paysagés). L’adjonction de surfaces complémentaires, dont l’impact est important, doit s’insérer dans l’environnement par un traitement paysagé adapté, offrant aux utilisateurs, comme aux riverains, un cadre de vie de qualité. 

S'appuyant sur ces observations, l'agence propose une organisation séquentielle, qui répond à l’ensemble des exigences programmatiques : les différentes fonctions, juxtaposées, sont réparties sur ce terrain linéaire, suivant leur capacité d’accueil, la nature de leur occupation (individuelle, collective), leur fréquence d’utilisation, leur relation avec les bâtiments mitoyens. Innervées par une circulation continue, depuis la rue Jean Jaurès jusqu’au fond de la parcelle, ces activités construisent une « bande communicante », qui se déroule sur la totalité du terrain. Un continuum éducatif qui incite au déplacement, au parcours, à l’investigation, qui offre une perception « transversale » de l’enseignement.

 

Esnam (Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette)

Maître d’ouvrage : Ardenne Métropole

Maître d’usage : Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette

Maître d’œuvre :

blond&roux, architectes

 

Laurent Perrin

Architecture séquencée pour l'école de marionnettes
Architecture séquencée pour l'école de marionnettes
Architecture séquencée pour l'école de marionnettes
Architecture séquencée pour l'école de marionnettes
Architecture séquencée pour l'école de marionnettes
Mot clefs
Catégories
CYBER