• Accueil
  •  > 
  • Antonio Citterio Patricia Viel and partners, l'architecture à l'Italienne
Rejoignez Cyberarchi : 

Antonio Citterio Patricia Viel and partners, l'architecture à l'Italienne

© Cyberarchi 2019

L'Agence d'architecture Antonio Citterio Patricia Viel and partners a pour particularité d'être un cabinet pluri-disciplinaire qui conçoit des projets haut de gamme en Architecture, Architecture d'intérieur et Design Objet. Cyberachi a rencontré l'architecte Patricia Viel. Interview.

 
 
A+
 
a-
 

Cyberarchi : Pouvez-vous nous raconter un peu l'histoire de votre cabinet ? Vous n'êtes pas seulement une agence d'architecture, mais aussi de design ?

Patricia Viel : Antonio Citterio a fondé son agence en 1970; il avait 20 ans. Tout en étant un étudiant, entouré d'un système industriel naissant il a pu très jeune, travailler avec des entreprises qui sont aujourd'hui ses clients depuis 40 ans. L'agence a depuis le début travaillé aussi pour l'architecture et l'intérieur mais les projets étaient en grande partie liés aux particuliers qui gravitaient autour du monde du design.

C'est au début des années 80 que « Esprit De.Corp », et surtout son patron Doug Tompkins, a confié à Antonio Citterio le projet de son siège de Milan. C'était le premier projet d'architecture pour un grand groupe international, mais aussi un premier grand projet intégré ou l'agence dessinait tout, de l'architecture, aux intérieurs, aux pièces de mobilier. Ce type de mission a par la suite caractérisé fortement notre travail, notamment dans les projets hôteliers commencés avec Bulgari en 2001.


Quelle est votre spécificité, avez-vous une marque, une signature particulière ?

La rigueur, l'ordre, la hiérarchie très claire des éléments composant un ensemble architectural, l'usage de matériaux naturels exprimant leur authenticité. Cela rend nos projets peut être moins surprenants que d'autres mais capables d'être contemporains et classiques. Intemporels.

Comment concevez vous "l'Architecture", avez-vous des modèles, un matériau, des architectures préférées ?

Nos maîtres et nos modèles viennent de la tradition milanaise de l'après guerre : Ponti, Asnago, Vender, Terragni. Un rationalisme élégant et stricte mais sophistiqué dans le détail et dans le rapport créatif des proportions. Une recette subtile d'ingrédients corrects en quantité et dosages inattendus.

 
Diriez-vous qu'il existe encore un style italien en architecture ? Et si oui, lequel ? Ou, pensez-vous au contraire que l'architecture s'est « mondialisée » ?

Je crois que l'architecture italienne a été un vehicule de globalisation de la culture européenne depuis des siècles. Les grandes périodes de l'architecture après l'Age grec ont trouvé leurs exemples d'excellence surtout en Italie.

Dans la modernité, le mélange des architectures de pouvoir de l'époque fasciste à Rome et les exercices d'abstraction et de légèreté des architectes de Côme et de Milan sont aujourd'hui reconnus comme les fondamentaux de notre architecture contemporaine.

Vous êtes très en avance sur des technologies telles que le BIM ? Pourquoi ce choix ?

Nous travaillons beaucoup á l'étranger en partnership avec de grandes agences. Nous avons appris à travers eux.

En quoi, l'approche BIM a-t-elle changé votre façon de travailler ?

C'est une représentation qui oblige a une profonde et précoce réflexion sur la construction, ses éléments et ses séquences; cela nous a amené a intégrer la pensée technique très tôt dans la conception.

 
Le BIM est-il important pour vos clients ?

C'est surtout un moyen d'intégration très efficace entre lots de projet et entre consultants. Il est essentiel pour garantir aux Clients le niveau de coordination souhaité dans toutes les phases.

Plus généralement, quel regard portez-vous sur l'usage de la technologie informatique en architecture ?

Il y a une réciprocité très forte entre vision d'architecture et moyen de représentation, de documentation, de contrôle. Je crois que le langage architectural contemporain naît du support informatique qui permet une projection quasiment sans limites d'un concept spatial.

À quoi travaillez-vous en ce moment ? Avez-vous de nouveaux projets en cours ?

Nous travaillons sur des projets « high rise » (immeubles de grande hauteur) qui nous intéressent beaucoup. Nous cherchons à introduire un code européen de qualité, de capacité de durée et de participation de l'architecture au dessin urbain, à une typologie née pour la visibilité individuelle.

 
Quels sont vos modèles d'architectes ? Vos réalisations préférées ?

Gio Ponti, Mies Van der Rohe, Mendes da Rocha... Le siège de Zegna à Milan, le siège Technogym à Cesena, les hôtels Bulgari mais peut être surtout le Pont pour l'Expo 2015 en Italie. Un projet impossible à controler sans le BIM.

Propos recueillis par Bruno Poulard

Antonio Citterio Patricia Viel and partners, l'architecture à l'Italienne
Antonio Citterio Patricia Viel and partners, l'architecture à l'Italienne
Antonio Citterio Patricia Viel and partners, l'architecture à l'Italienne
Antonio Citterio Patricia Viel and partners, l'architecture à l'Italienne
Antonio Citterio Patricia Viel and partners, l'architecture à l'Italienne
Antonio Citterio Patricia Viel and partners, l'architecture à l'Italienne
Antonio Citterio Patricia Viel and partners, l'architecture à l'Italienne
Antonio Citterio Patricia Viel and partners, l'architecture à l'Italienne
Antonio Citterio Patricia Viel and partners, l'architecture à l'Italienne
Antonio Citterio Patricia Viel and partners, l'architecture à l'Italienne
Mot clefs
Catégories
CYBER