• Accueil
  •  > 
  • Anders Berensson propose un gratte-ciel en bois pour Stockholm
Rejoignez Cyberarchi : 

Anders Berensson propose un gratte-ciel en bois pour Stockholm

Anders Berensson Architects : Copyright 2017

 

Anders Berensson Architects vient de dévoiler les plans conceptuels pour le plus haut bâtiment de Stockholm. Conçu pour prendre place au-dessus d’un ancien parking datant de 1960, il s’agit d’une proposition de 133 mètres couverte d’énormes chiffres en bois qui imprimera sa marque au centre ville.

 
 
A+
 
a-
 

Pour répondre à la croissance rapide de la population, Anders Berensson connu par ailleurs pour la conception de Klarastaden, un projet atypique qui relie les gratte-ciel entre eux, propose cette fois-ci un projet de quarante étages constitué d’un bois plus robuste permettant la réalisation des immeubles de grande hauteur.

 

Trätoppen

 

Baptisé « Trätoppen » qui veut dire cime des arbres en suédois, le projet s’érige dans la continuité d’un immeuble existant, celui du vieux parking conçu par l’architecte Hans Asplund. L’une des caractéristiques de l’édifice étant l’existence sur la façade même des chiffres qui correspondent à l’étage. Une astuce réutilisée par l’architecte avec brio pour concevoir cette fois-ci une texture dentelée couvrant la façade tout entière.  

 

La seconde particularité du parking est l'utilisation précoce d'un système de planchers inclinés. « Le maintien de la pente du plancher est difficile en raison de la hauteur des bâtiments possédant un plafond bas, la solution sera de maintenir la façade si le nouveau bâtiment n’utilise pas toute l'empreinte du parc automobile existant », raconte l’architecte. La nouvelle greffe qui est retranchée de six mètres par rapport à la façade du parking, selon la volonté de son concepteur, n’interférera pas avec ce dernier. L’architecte a profité de l’espace résultant pour proposer une grande terrasse publique donnant une vue imprenable sur la ville.

 

Le bois une évidence suédoise

 

« Nous voulons réduire la quantité des voitures dans le centre-ville de Stockholm et en même temps construire plus de logements sans empiéter sur les espaces verts; plus tard le remplacement des parkings par des logements, des commerces et des restaurants semblera évident », a déclaré l'architecte qui propose une structure de quarante étages fabriquée à partir de bois lamellé croisé (CLT). Ce dernier, étant fabriqué à partir de sections de bois stratifié, rendra l’ensemble considérablement plus stable qu’une structure composée de bois ordinaire tout en protégeant l’édifice contre les flammes. L’emploi de cette matière n’a jamais dépassé les bâtiments d’une certaine hauteur, ici, l’architecte démontre sa potentialité en l’utilisant pour un gratte-ciel.

 

Mis à part les qualités de robustesse de la façade, cette dernière possède d’autres avantages. Sa texture qui agit comme un écran solaire, maintient la fraîcheur du bâtiment et protège les habitants contre les journées de grande chaleur. Quant au parking existant, il sera reconverti en un projet commercial qui contiendra des magasins et des restaurants.

 

Et bien qu'il n'y ait pas d’intention de la part du gouvernement suédois actuel pour la réalisation d’un tel projet, l’architecte espère un revirement électoral qui lui donnera l’avantage d’accomplir ce qu’il a conçu. Et comme l’architecture est directement liée à certaines décisions politiques, ce gratte-ciel pourrait bien voir le jour.  

 

Sipane Hoh

© Anders Berensson Architects

 

Trätoppen
Trätoppen
Trätoppen
Trätoppen
Trätoppen
Trätoppen
Trätoppen
Trätoppen
Trätoppen
Mot clefs
Catégories
CYBER