• Accueil
  •  > 
  • Ambassade Royale des Pays-Bas, Addis-Abeba, Ethiopie
Rejoignez Cyberarchi : 

Ambassade Royale des Pays-Bas, Addis-Abeba, Ethiopie

© Cyberarchi 2019

L'ambassade des Pays-Bas en Ethiopie (livrée en 2005), des architectes Dick van Gameren et Bjarne Mastenbroek dépasse, selon le jury, les contraintes de sécurité et de surveillance habituellement associées à la construction d'un tel bâtiment, tout en s'intégrant dans le paysage d'une forêt d'eucalyptus pour créer une relations nouvelle et inattendue avec le site.

 
 
A+
 
a-
 

Description

L'Ambassade Royale des Pays-Bas se trouve dans la périphérie urbaine au sud d'Addis-Abeba, au milieu une forêt d'eucalyptus. Le principe de base des architectes était de préserver et de respecter la topographie des lieux tout en satisfaisant aux exigences fonctionnelles d'une ambassade en activité. Ils ont pris soin de maintenir les contours du paysage et de ne pas déranger ni la flore ni la faune.

Le bâtiment principal, un long volume horizontal, coupe à travers le terrain en pente sur un axe est-ouest. Les murs, le sol et les plafonds, de la même couleur ocre que la terre d'Ethiopie, sont uniformément composés de ciment, créant un effet de grotte et rappelant l'architecture éthiopienne de pierre taillée. Par contraste, le toit plat avec son réseau de bassins superficiels rappelle le paysage aquatique hollandais.

Citation du jury

Avec une organisation simple et ouvertement contemporaine des espaces, l'Ambassade des
Pays-Bas à Addis-Abeba dépasse les contraintes de sécurité et de surveillance habituellement associées à la construction d'un tel bâtiment, tout en s'intégrant dans le paysage d'une forêt d'eucalyptus pour créer une relations nouvelle et inattendue avec le site. Cette architecture massive, à la fois archaïque et moderne, doit autant à la culture musulmane, chrétienne et locale qu'à son pays d'origine.

Dans sa conception et dans son usage quotidien, le bâtiment répond à son contexte social et physique par un design inventif et une sensibilité poétique.

Cette architecture agit avec son environnement, réduisant l'usage de moyens mécaniques pour profiter de la ventilation naturelle et d'une bonne isolation. La sensibilité de ce projet dans sa manière de fonctionner se retrouve dans son caractère brut - un autre délicat rappel de la capacité d'une architecture, comme éléments d'une culture matérielle, à assimiler et dépasser les espaces qui l'entourent.

Consulter également notre album-photo 'L'architecture hollandaise diplomate en Ethiopie'

Données du projet

Client : Ministère des Affaires Etrangères, Pays-Bas
Architectes : Dick van Gameren et Bjarne Mastenbroek, Pays-Bas ; ABBA Architects, Ethiopie : Rahel Shawl, architecte locale
Chef de projet local : Gary Campbell, Ethiopie
Ingénieurs : Arup Associates, consultant en ingénierie, GB ; Campbell Management Project Services: Yared Belayneh, ingénieur sur site ; San-Mech Consult : Worede Melaku, ingénieur sanitaire et mécanique local ; FASTEK Consult : Fessahaie Kelati, consultant en ingénierie électrique ; OTT Consulting Architects & Engineers : Mesfin Bereded, architecte de terrain
Entrepreneur : Elmi Olindo & Co Plc, Ethiopie
Surface construite : 3.300 m²
Superficie du site : 55.000 m²
Coût : US$ 7.332.000
Commission : Mai 1998
Conception : Mai 1998 - Mai 2002
Construction : Décembre 2002 - Avril 2006
Achèvement : Juin 2005

Ambassade Royale des Pays-Bas, Addis-Abeba, Ethiopie
Ambassade Royale des Pays-Bas, Addis-Abeba, Ethiopie
Ambassade Royale des Pays-Bas, Addis-Abeba, Ethiopie
Ambassade Royale des Pays-Bas, Addis-Abeba, Ethiopie
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER