• Accueil
  •  > 
  • Abinal & Ropars : une réussite fondée sur une amitié de dix ans
Rejoignez Cyberarchi : 

Abinal & Ropars : une réussite fondée sur une amitié de dix ans

© Cyberarchi 2019

"Un certain goût du jeu avec les répertoires connotés associé au plaisir du travail dialectique marque leur collaboration. De cette rencontre induisant un partage conscient de référents culturels et de méthodes de projetation, est apparue une pratique du projet dynamique et fructueuse de premiers signes produits", disent-ils.

 
 
A+
 
a-
 

CyberArchi : Les grandes dates de l'agence (bref une présentation de l'agence) ?

Julien Abinal : Avec Edouard Ropars, nous nous connaissons depuis une dizaine d'années : nous nous sommes rencontrés en agence. Nous avons commencé à faire quelques concours ouverts en 2006 et avons fondé Abinal & Ropars (sarl d'architecture) en 2008. Parallèlement, nous avons conçu et réalisé quelques aménagements intérieurs pour le monde de la nuit à Paris, notamment avec Lionel et André (le Baron).

Nous avons récemment participé à un concours de crèche pour la ville de Paris encore en jugement. Et nous venons de remporter un concours pour la SIEMP boulevard la Chapelle à Paris : un programme mixte articulant une quarantaine de logements avec un équipement culturel en rez-de-chaussée.

Les albums offrent une visibilité à un travail de plusieurs années et permettent un contact direct avec des maîtrises d'ouvrage publiques intéressées par les jeunes architectes.

Quelle stratégie pour constituer le dossier : la forme (en clair la méthode) ?

Il s'agissait de présenter peu de travaux mais avec une cohérence claire et des documents choisis afin de tenter de dégager une ligne et une démarche identifiables.

Quelle stratégie pour constituer le dossier : le fond (ou encore comment s'est élaboré le choix des projets / réalisations à mettre en exergue) ?

Nous avons fait le choix de présenter une sélection parmi les sujets (aménagements intérieurs, logements, équipements culturels et de loisirs, bureaux, projets urbains) et les procédures auxquelles nous nous sommes confrontés (commande privée, concours ouverts, concours publics, en France et à l'étranger).

Quelle philosophie pour l'agence, aujourd'hui et demain (en d'autres mots les rêves, les voeux, les espoirs, les désirs de jeunes archis désormais NAJA) ?

Les problématiques transversales qui nous intéressent sont les suivantes :
>> la ville et son identité ;
>> la culture et sa représentation ;
>> l'image comme outil projectuel ;
>> la matérialité, puissance de connotation.

Dans l'avenir, les programmes qui vont retenir notre attention sont ceux véhiculant des problématiques d'identité institutionnelle, culturelle et urbaine.

Abinal & Ropars : une réussite fondée sur une amitié de dix ans
Mot clefs
Catégories
Article précédent  
Article suivant  
< Une  
CYBER